22.09.2018, 00:01

Plongée dans l’intimité des corps à l’ombre des nus de Ferdinand Hodler

Premium
chargement
Une exposition à découvrir à la lueur des lanternes.
Par Camille Pellaux

NEUCHÂTEL La galerie C propose jusqu’au 3 novembre une visite dans les alcôves réservées à l’intimité des artistes.

Construite autour d’une série de nus esquissés par Ferdinand Hodler, qu’il triturait pour ses toiles, la nouvelle exposition de la galerie C nous invite à découvrir les œuvres d’une quinzaine d’artistes ayant porté leur regard sur la sexualité. Mais attention, nous prévient l’assistante, une partie de la visite s’effectuera à la lanterne, une faible lueur éclairant les créations intimes,...

À lire aussi...

NouveautéAuvernier: Neuchâtel Xamax inaugure son propre vinAuvernier: Neuchâtel Xamax inaugure son propre vin

SolidaritéLes Neuchâtelois invités à porter leur pire pull pour Noël AutrementLes Neuchâtelois invités à porter leur pire pull pour Noël Autrement

Mara 2017, Sandoz Vins, NeuchâtelMara 2017, Sandoz Vins, Neuchâtel

SignaturesRéférendum contre le congé paternité: le PS neuchâtelois dénonce des méthodes trompeusesRéférendum contre le congé paternité: le PS neuchâtelois dénonce des méthodes trompeuses

Mobilité douceLe Landeron: les cyclistes sont-ils en danger sur le pont de Saint-Jean?Le Landeron: les cyclistes sont-ils en danger sur le pont de Saint-Jean?

Top