26.02.2019, 12:33

Quand manger devient une prise de tête, création d’un groupe de parole à Neuchâtel

chargement
Bien manger, ça s'apprend.

Alimentation Lancement d’un groupe de parole à Neuchâtel pour gérer les rapports conflictuels avec la nourriture. Il sera animé par une diététicienne et un psychothérapeute.

«Certaines personnes n’ont pas un rapport apaisé avec la nourriture. Leur poids n’est qu’une partie du problème», explique la diététicienne Florence Authier, cofondatrice du cabinet Espace nutrition. D’où son idée de lancer le groupe de parole «Manger!», qui sera codirigé par le psychologue et psychothérapeute Thomas Noyer, coutumier de l’animation de groupes. Le projet se compose d’un cycle de huit rencontres, un mercredi sur deux à partir du 6 mars, «pour être bien dans sa tête, son poids et son assiette».

Ni calories, ni régime

Il ne sera pas question de calories ou de régime, ni d’équilibre alimentaire. La discussion portera sur le rapport à la nourriture exclusivement. Au menu, des thèmes choisis, tous inspirés de sujets qui ressortent régulièrement dans les séances de la diététicienne: le trop et la culpabilité, la faim et la peur d’avoir faim, les envies et la gourmandise, le poids et l’image, etc. L’objectif étant d’explorer les pensées, les liens corporels et émotionnels liés à la nourriture.

Insatisfaction

Le groupe de parole s’adresse à celles et ceux qui entretiennent des relations compliquées avec la nourriture, pour toutes sortes de raisons. Manger peut devenir une prise de tête, une obsession, une source de culpabilité, un moyen pour tenter d’apaiser ses émotions… Et, par là, déclencher un tenace sentiment d’insatisfaction.

Chaque rencontre, qui s’enrichira des interactions entre les participants, débouchera sur une mise en pratique liée au thème de la soirée. «Nous proposerons des pistes d’exploration ou un travail d’observation entre deux séances», détaille la diététicienne. «Nous nous focaliserons aussi sur des mises en situation qui porteront la faim ou d’autres thèmes. La dynamique de groupe sera alimentée par les questionnements des uns et des autres.»

Le groupe se composera de cinq à huit personnes. Prix des huit rencontres: 480 fr. (remboursé par certaines caisses maladie). Renseignements et inscriptions: www.cabinetsens.ch – 078 790 45 65 et www.espace-nutrition.ch – 032 725 55 40.

 

Infos pratiques

Cabinet Sens, rue du Temple-Neuf 4, à Neuchâtel, un mercredi sur deux, du 6 mars au 12 juin, de 19h à 20h30.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

MobilitéLes communes neuchâteloises ont quatre ans pour mettre aux normes 700 arrêts de busLes communes neuchâteloises ont quatre ans pour mettre aux normes 700 arrêts de bus

LauréatsMarathon terminé pour l’Université de NeuchâtelMarathon terminé pour l’Université de Neuchâtel

DébardageUn hélicoptère spécial à La Neuveville pour éliminer les peupliers affaiblisUn hélicoptère spécial à La Neuveville pour éliminer les peupliers affaiblis

StationnementPeseux: l’entrée en vigueur des macarons repousséePeseux: l’entrée en vigueur des macarons repoussée

ConflitHome des Trois-Portes: l’action menée par Unia jugée légaleHome des Trois-Portes: l’action menée par Unia jugée légale

Top