27.07.2016, 00:57

Quand un trésor végétal se cache dans les collections

Premium
chargement
Des feuilles fossiles, un noisetier (à gauche) et un érable, trouvées  au 19e siècle par Georges de Tribolet en Auvergne.

SÉRIE D’ÉTÉ (4/8) Oubliées un temps, ces feuilles fossiles découvertes par Georges de Tribolet ont une riche histoire.

L’été dernier, les conservateurs du Muséum d’histoire naturelle de Neuchâtel ont redécouvert dans leur collection 76 échantillons fossiles de plantes. Oubliées un temps, ces feuilles pétrifiées d’érables ou de noisetiers disparus ont cependant une riche histoire scientifique: elles ont servi dans deux études sur les plantes préhistoriques, en Suisse au milieu du 19e, puis en France au début du...

Top