06.08.2015, 14:42

"Une agression sans scrupule"

Premium
chargement
Le 25
février 2011, un client du Highlander avait été tué de neuf coups de couteau. 
ARCHIVES DAVID MARCHON
Par NICOLAS HEINIGER

NEUCHATEL Le meurtrier présumé du Highlander risque 14 ans de prison.

"Une exécution." C'est ainsi que le procureur Marco Renna a qualifié hier, devant le Tribunal criminel du Littoral et du Val-de-Travers, le meurtre d'un client de la discothèque Le Highlander (aujourd'hui fermée) le 25 février 2011. Sur le banc des accusés, les quatre acteurs supposés du drame, prévenus respectivement de meurtre, de complicité de meurtre et, pour les...

Top