02.08.2015, 19:41

Une occasion en or

chargement
Par PASCAL HOFER

Neuchâtel Xamax ne se porte pas bien. Certes, le club affiche des chiffres noirs depuis cinq ans. C'est un exploit, à l'évidence lié à la présence de Sylvio Bernasconi. Dans les tribunes et sur le terrain, en revanche, c'est une autre affaire.

Pour la venue du prestigieux FC Bâle, moins de 4000 spectateurs ont daigné rejoindre la Maladière. Seuls s'y rendent désormais quelque 3000 fidèles. La cause de cette défection? Les défaites à domicile qui s'accumulent depuis plusieurs années, et en particulier ces derniers mois. Les matches spectaculaires, de surcroît, sont devenus une denrée rare.

Mais la cause de ce désamour n'est pas que sportive. Il faut mentionner aussi les faiblesses dans la communication - dans ce domaine, le travail réalisé est indigne d'un club professionnel -, certains joueurs qui n'ont visiblement pas «l'amour du maillot», des prix d'entrée qui en rebutent beaucoup ou encore des campagnes de transferts incompréhensibles aux yeux de nombreux spécialistes.

Dans cette double optique - nombre de spectateurs et résultats sportifs -, la trêve hivernale et le changement de président peuvent être l'opportunité de repartir sur un meilleur pied. Par exemple en réorientant autant que possible l'effectif de la première équipe. Et, dans un second temps, en profitant de l'élan et des nouvelles idées que devrait apporter le futur nouveau président. Ce dernier continuera en principe de bénéficier du soutien financier et des compétences entrepreneuriales de Sylvio Bernasconi. En fait, Xamax aura deux présidents pour le prix d'un!


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Chronique«Qui nous fait une surprise…», l’air du temps de Daniel Droz«Qui nous fait une surprise…», l’air du temps de Daniel Droz

HumourChronique de Christophe Bugnon: de grâce, pas d’actionsChronique de Christophe Bugnon: de grâce, pas d’actions

SociétéPoint de vue d’Antoine de Montmollin: «Ecologie et inégalités»Point de vue d’Antoine de Montmollin: «Ecologie et inégalités»

Chronique«Question de point de vue», l’air du temps de Patrick Turuvani«Question de point de vue», l’air du temps de Patrick Turuvani

ConcoursTon dessin de Noël à la Une d’ArcInfoTon dessin de Noël à la Une d’ArcInfo

Top