02.08.2015, 19:45

Changer le mode d'élection

chargement

Le Parti libéral-radical de Chézard-Saint-Martin souhaite que le Conseil communal du village soit à nouveau élu par le Conseil général, et plus par le peuple. Cette modification avait été acceptée en octobre par le législatif (22 voix sans opposition et deux abstentions) et doit passer en votation populaire, le 13 février.

Le PLR a rappelé hier que pour toutes les élections générales ou complémentaires de conseillers communaux survenues depuis 2004, les candidats n'étaient pas plus nombreux que les sièges à pourvoir. D'où élection tacite, sans que la population ne doive choisir.

Ainsi, un membre de l'ancienne Entente avait siégé à l'exécutif alors que son parti n'était plus représenté au législatif. Seuls les trois grandes villes et cinq villages du canton appliquent l'élection populaire.

Selon les élus PLR Claude-Henri Schaller, Christian Blandenier et Marcel Carrard, l'élection par le Conseil général permet un équilibre cohérent entre les forces du législatif et celles de l'exécutif, avec de vraies visions stratégiques.

Le trio estime que le Conseil général a la légitimité populaire et les compétences pour former un Conseil communal, sans risque qu'un quidam ne soit élu au gré d'un concours de circonstances. Le PLR du Val-de-Ruz souhaiterait d'ailleurs que l'exécutif de la future commune unique soit désigné le jour venu par les conseillers généraux.

Le Parti socialiste, selon sa présidente Anne Bourquard Froidevaux, ne fera pas campagne pour le 13 février. Il n'est pas unanime et cette votation locale ne lui semble pas constituer un enjeu majeur à deux ans de la fusion des communes. /axb


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

LoisirsOn skiera samedi aux Bugnenets-SavagnièresOn skiera samedi aux Bugnenets-Savagnières

AccidentTrois accidents au Val-de-RuzTrois accidents au Val-de-Ruz

PolitiqueInondations et mobilité douce: les socialistes relaient «des préoccupations» des VaudruziensInondations et mobilité douce: les socialistes relaient «des préoccupations» des Vaudruziens

IntempériesDes dons pour les sinistrés de Val-de-Ruz avant NoëlDes dons pour les sinistrés de Val-de-Ruz avant Noël

Le grand portraitAntoinette Rychner, les mots pour le direAntoinette Rychner, les mots pour le dire

Top