07.11.2019, 16:56

Val-de-Ruz: les 230 élèves affectés par les inondations ont reçu un livre

chargement
Près de 300 ouvrages ont été réunis pour les écoliers de Dombresson, Villiers et Le Pâquier.

Intempéries Ce jeudi matin, les 230 élèves de Dombresson, Villiers et Le Pâquier, touchés par les intempéries de juin dernier, ont reçu un livre. L’opération a été lancée par l’association Pro Bibliobus, avec le soutien d’auteurs, d’une librairie et d’autres généreux donateurs.

L’orage torrentiel qui s’est abattu le 21 juin dernier sur l’est du Val-de-Ruz a tout emporté sur son passage, privant de nombreux bambins de leurs livres. L’association Pro Bibliobus a donc eu l’idée d’offrir un ouvrage aux quelque 230 élèves de Dombresson, Villiers et Le Pâquier affectés par les inondations.

Ce jeudi, dès 8h, les membres de l’association ont débarqué au collège de Dombresson (où sont scolarisés les enfants de Villiers), les bras chargés de livres. Tout au long de la journée, les classes ont défilé. Chaque écolier a pu choisir sa lecture préférée. Au Pâquier, en revanche, la distribution s’est déroulée la semaine passée.

«Encourager la lecture»

Eliott a été séduit par «Le bison»: «Je ne sais pas encore lire, je le lirai quand j’apprendrai», a-t-il confié, du haut de ses 6 ans. Angelina, 5 ans, a quant à elle craqué pour l’ouvrage «La reine des neiges». «J’adore ce dessin animé», a glissé la fillette. Une enseignante a d’ailleurs salué «cette belle initiative qui encourage la lecture».

«Après les intempéries, j’ai retrouvé des tas de livres dans mon jardin. Cela m’a convaincu de lancer cette idée, d’autant que les familles sinistrées n’ont pas forcément le temps de renouveler leur bibliothèque», souligne Berthe-Hélène Balmer, coprésidente de l’association Pro Bibliobus et habitante de Villiers.

Cette démarche a été possible grâce au soutien précieux des auteures Daphné Jaquet-Chiffelle, Catherine Louis, Marianne Schneeberger et Myrtille Harris. Mais aussi à la librairie La Méridienne à La Chaux-de-Fonds, les éditions La Salamandre ou encore le Centre social protestant, qui ont mis à disposition près de 300 ouvrages.

«Signe de solidarité»

«Cela ne remplace pas le Bibliobus à Val-de-Ruz, mais c’est un petit signe de solidarité», soutiennent Berthe-Hélène Balmer et Jean-Michel Bühler, coprésidents de l’association pour le maintien de la bibliothèque ambulante sur le territoire communal. En effet, en juin 2018, la commune vaudruzienne a renoncé à faire partie du réseau Bibliobus par souci d’économie.

Suite à la disparition de l’imposant bus bleu, une initiative a été lancée pour son retour, récoltant plus de 1600 signatures. En août dernier, le Conseil général vaudruzien a cependant décidé de renvoyer le dossier à une commission chargée d’élaborer un contre-projet.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

PolitiqueLe Bibliobus ne reviendra pas à Val-de-Ruz pour l'instantLe Bibliobus ne reviendra pas à Val-de-Ruz pour l'instant

SolidaritéIntempéries au Val-de-Ruz: la bourse d’échange pour les sinistrés a déménagéIntempéries au Val-de-Ruz: la bourse d’échange pour les sinistrés a déménagé

SolidaritéVal-de-Ruz: 600’000 francs pour les sinistrés des intempériesVal-de-Ruz: 600’000 francs pour les sinistrés des intempéries

IntempériesVal-de-Ruz: plusieurs sinistrés doivent batailler avec les assurancesVal-de-Ruz: plusieurs sinistrés doivent batailler avec les assurances

INONDATIONSVal-de-Ruz: ils racontent les intempériesVal-de-Ruz: ils racontent les intempéries

IntempériesInondations: une partie de la France passe en alerte rougeInondations: une partie de la France passe en alerte rouge

Top