06.08.2015, 14:41

Hilda veut sauver le dernier café de Noiraigue

chargement
Le dernier café de Noiraigue cherche un acquéreur.
Par Salomé Di Nuccio

Commerce A bientôt 73 ans, Hilda Remy aimerait prendre sa retraite. Mais personne ne veut de son café qui marche pourtant bien.

Le dernier café de Noiraigue, celui de la gare, est à remettre. Un établissement avec un beau potentiel, le village étant la porte d'entrée de 10'000 visiteurs annuels du Creux-du-Van et des Gorges de l'Areuse.

Mais personne ne s'y intéresse pour l'instant. Au grand désespoir de sa propriétaire, Hilda Remy, qui a bientôt 73 ans aimerait prendre une retraite bien méritée.

A lire dans le Courrier neuchâtelois de cette semaine.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top