30.06.2016, 01:04

«L’athlétisme joue sa crédibilité»

Premium
chargement
Le drapeau russe ne flottera pas aux Jeux de Rio lors des épreuves d’athlétisme. Et probablement même pas du tout...

DOPAGE CEO de European Athletics, Christian Milz parle de la Russie sans concession.

On parle beaucoup d’athlétisme ces temps-ci, mais pas forcément en bien. La suspension de la Russie par la Fédération internationale (IAAF) jette une mauvaise ombre qui s’étend des championnats d’Europe d’Amsterdam (6-10 juillet) jusqu’aux Jeux olympiques de Rio (5-21 août).

Mais cette éclipse de l’athlétisme russe «est un mal nécessaire», assure Christian Milz, CEO de European Athletics, organisatrice des joutes...

À lire aussi...

exploitAthlétisme: à Valence, Julien Wanders explose son propre record d’Europe du 10 kmAthlétisme: à Valence, Julien Wanders explose son propre record d’Europe du 10 km

Chronique«Il est temps de refermer le livre de 2019», la chronique de Lea Sprunger«Il est temps de refermer le livre de 2019», la chronique de Lea Sprunger

ATHLÉTISMEMujinga Kambundji, une fusée pas encore sur orbiteMujinga Kambundji, une fusée pas encore sur orbite

Trotteuse-TissotJulien Fleury a réalisé son rêve, en doubleJulien Fleury a réalisé son rêve, en double

dommageChampionnat d’Europe de cross: le Genevois Julien Wanders rate le podium pour 4 secondesChampionnat d’Europe de cross: le Genevois Julien Wanders rate le podium pour 4 secondes

Top