24.12.2012, 07:12

Vendée Globe: Bernard Stamm espère repartir à Noël

chargement
Le Vaudois Bernard Stamm est en tête du Vendée Globe au soir du 7 décembre 2012.

Vendée Globe Bernard Stamm, cinquième de la course et immobilisé pour réparer son bateau sur les îles Auckland, au sud de la Nouvelle-Zélande, espère repartir pour Noël.

Bernard Stamm, toujours cinquième du Vendée Globe malgré son escale forcée dimanche sur l'une des îles Auckland pour réparer son bateau, espère être en mesure de se remettre en marche le jour de Noël. Le Vaudois connaît des problèmes avec ses hydrogénérateurs qui fournissent l'électricité de son embarcation.

Stamm a jeté l'ancre peu avant 06h00, à l'abri (relatif) de Sandy Bay, sur l'une des sept îles Auckland situées dans le sud de la Nouvelle-Zélande. Le skipper de Cheminées Poujoulat a déplombé son moteur pour pouvoir se mettre au mouillage, une manoeuvre rendue délicate par des vents de 40 noeuds. Les organisateurs de la course ont été informés et ont autorisé cette escale, bien que le Vendée Globe soit une course autour du monde sans escale ni assistance.

Les concurrents ont en effet le droit de s'arrêter pour procéder à des réparations dès lors qu'ils ne touchent pas terre et ne reçoivent aucune aide extérieure. Les îles Auckland étant inhabitées, cela ne risque pas de se produire...

Improbables convives pour le 24

Véritable MacGyver des mers du Sud, Stamm s'est aussitôt attaqué à la remise en état de ses hydrogénérateurs et a coupé toute communication avec la terre pour économiser le peu d'énergie qui lui reste. Avec pour seuls compagnons, des phoques, orques et autres éléphants de mer. Des convives particuliers pour le réveillon qui semblent porter un intérêt certain aux réparations entreprises par le Vaudois, qu'ils suivent avec attention!

Selon son équipe, Stamm estime que cette escale technique imprévue devrait durer entre 24 et 48 heures. Compte tenu des prévisions météo, il faudrait que le marin soit reparti avant le 25 décembre pour échapper aux vents soutenus de secteur nord qui sont annoncés sur zone.

Le Vaudois a des problèmes d'hydrogénérateurs depuis plusieurs semaines. Endommagés, ces systèmes - qui fournissent l'énergie du bord au moyen de petites hélices immergées à l'arrière du bateau - ne fonctionnent plus correctement, contraignant Stamm à utiliser son moteur (débrayé) pour charger ses batteries. Ses réserves de gasoil se sont cependant amenuisées de jour en jour, limitant les possibilités d'utilisation du pilote automatique, de la centrale informatique pour la Météo et les communications.

Les leaders très proches

Stamm est un habitué des escales improbables. Lors de la précédente édition du Vendée Globe, il s'était arrêté aux Kerguelen, dans l'océan Indien, où il avait été contraint à l'abandon après l'échouage de son bateau, en décembre 2008.

Les deux leaders français se tiennent toujours dans un mouchoir de poche, François Gabart devançant Armel Le Cléac'h de 7,5 milles nautiques seulement (13,8 km). Le Genevois Dominique Wavre est lui toujours huitième.

Vendée Globe. Les positions dimanche à 20h00, après 43 jours de course: 1. François Gabart (Fr/MACIF) à 10 384,6 milles de l'arrivée. 2. Armel Le Cléac'h (Fr/Banque Populaire) à 7,5 milles du leader. 3. Jean-Pierre Dick (Fr/Virbac Paprec 3) à 473,8. Puis: 5. Bernard Stamm (S/Cheminées Poujoulat) à 1313. 8. Dominique Wavre (S/Mirabaud) à 2146,9. 13 bateaux encore en lice.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top