06.08.2015, 14:41

Vingt skippers à l'abordage du Globe

chargement
Les skippers étaient tous présents à l'exception de Zbigniew Gutkowski lors de la conférence de presse de présentation à Paris.
Par Laurent Morel (de Paris)

Voile Vingt marins, dont le Saint-Preyard Bernard Stamm et le Genevois Dominique Wavre, disputeront la septième édition du Vendée Globe, régate autour du monde en solitaire et sans escale, dès le 10 novembre.

Une épreuve légendaire. Le terme revient souvent lorsqu’il s’agit de décrire le Vendée Globe, seule course autour du monde en solitaire, sans escale et sans assistance. Les organisateurs ont confirmé hier à Paris la présence de vingt navigateurs pour la septième édition, dont les trois coups seront donnés le 10 novembre aux Sables d’Olonne, sur la côte ouest française.

Parmi les skippers inscrits, aucune surprise à signaler. Deux Suisses seront à nouveau au départ, à savoir le Saint-Preyard Bernard Stamm et le Genevois Dominique Wavre.

Si Vincent Riou, qui s’était imposé en 2004-2005 est à nouveau au départ et que les autres favoris sont nombreux (Beyou, Davis, Dick, Golding, Guillemot, Le Cam, Le Cléac’h, Thompson), Bernard Stamm n’est pas en reste.

A 45 jours du grand départ, le Saint-Preyard ne cache pas ses ambitions pour son troisième «Vendée». Son bateau, construit pour l’occasion au chantier «Décision» à Ecublens, est certainement le meilleur de la flotte. «On a fait des efforts sur la fiabilité du bateau mais aussi sur la performance», explique le Vaudois de 48 ans, qui a dû abandonner lors de deux précédentes éditions.

Plus d'informations dans le quotidien "La Côte" du jeudi 27 septembre 2012.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top