02.08.2015, 19:45

Candidatures jusqu'au 31 mars

chargement

Swiss Olympic et la Confédération ont exposé aux cinq régions intéressées par l'organisation de futurs Jeux olympiques d'hiver (Genève, Davos/St-Moritz, Suisse centrale, Valais et Berne) les conditions à remplir pour représenter une éventuelle candidature suisse. Les régions ont maintenant jusqu'au 31 mars pour étudier ces exigences et décider, ou non, de présenter leur dossier.

La réunion s'est tenue hier à la Maison du Sport d'Ittigen, en présence notamment des membres du CIO René Fasel (président de la Fédération internationale de hockey sur glace) et Gian-Franco Kasper (président de la Fédération internationale de ski). Le président de Swiss Olympic Jörg Schild a été clair: «La Suisse est un pays de sports d'hiver et elle dispose du potentiel exigé pour mener à bien l'éventuelle organisation de Jeux olympiques. Sachons donc en tirer profit!» Les conditions présentées aux cinq régions intéressées concernaient, en plus des installations sportives, les infrastructures liées à l'hébergement et aux transports.

Le conseiller fédéral en charge des sports, Ueli Maurer, a également exposé les exigences de la Confédération. «Des Jeux olympiques d'hiver appelés à se dérouler en Suisse sont à organiser dans une région alpestre bénéficiant de sites de compétition regroupés.» M. Maurer a par ailleurs demandé que «toutes les assurances nécessaires soient fournies quant à la durabilité des infrastructures mises en place et ayant nécessité des investissements conséquents», tout en insistant sur le fait que la Confédération exige «une transparence absolue du secteur des finances».

Les cinq régions intéressées ont jusqu'au 31 mars pour déposer ou non leur dossier. Swiss Olympic, en collaboration avec la Confédération, élaborera alors une «Candidature Suisse» qu'elle soumettra à ses fédérations membres le 18 novembre, à l'occasion de l'Assemblée du Parlement du sport.

Le 6 juillet 2011 sera désignée par le CIO la ville qui organisera les JO de 2018. Trois candidats s'affrontent: Munich (Allemagne), Annecy (France) et Pyeongchang (Corée du Sud). Or, si un des deux postulants européens devait remporter la palme, «il serait en effet impossible que l'édition 2022 soit derechef confiée au 'Vieux Continent'», estime Swiss Olympic. /si

Candidatures jusqu'au 31 mars


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

CourseNeuchâtel: la Corrida de Noël n’aura pas lieuNeuchâtel: la Corrida de Noël n’aura pas lieu

FootballFIFA: Gianni Infantino veut créer «une ligue africaine» et investir un milliard pour les stadesFIFA: Gianni Infantino veut créer «une ligue africaine» et investir un milliard pour les stades

DopagePour un comité de l’Agence mondiale antidopage, la Russie doit être exclue pour 4 ans des compétitions sportivesPour un comité de l’Agence mondiale antidopage, la Russie doit être exclue pour 4 ans des compétitions sportives

Corrida de NoëlBientôt 2000 inscrits à la Trotteuse-TissotBientôt 2000 inscrits à la Trotteuse-Tissot

TennisEn 2014, la Suisse célèbre les héros de la Coupe DavisEn 2014, la Suisse célèbre les héros de la Coupe Davis

Top