03.08.2015, 23:11

Affaire FC Sion: le Stade Nyonnais peut se sentir lésé

chargement
Pascal Feindouno avait égalisé pour le FC Sion face au Stade Nyonnais le 15 octobre dernier.
Par LAURENT MOREL

Football A la suite du maintien du FC Sion en Coupe de Suisse, le Stade Nyonnais, éliminé de la compétition par le club valaisan, aimerait comprendre.

Eliminé par le FC Sion en seizième de finale de la Coupe de Suisse, le Stade Nyonnais cherche à comprendre à la suite du maintien du club valaisan dans la compétition. L’ASF a laissé le choix au club de Christian Constantin de perdre six points en championnat – en plus des 30 prévus – et de rester en course pour défendre son titre en Coupe, ou de se voir éliminer de la compétition. «Cette situation de choix est pour le moins bizarre», s’étonne Giuseppe Luongo, ancien président du club de Colovray.

Joint en Nouvelle-Zélande, l’investisseur principal de Stade se pose des questions à propos des méthodes de l’ASF, sans incriminer le FC Sion. «La Ligue agit une fois encore de façon étonnante. Mais cela reste son affaire, on a joué et perdu le match.» Des propos confirmés par le président du Stade Nyonnais Didier Henriod. «Nous attendons des nouvelles de Sion. Il est clair qu’on peut se sentir lésés. Cependant, nous n’avons pas de regrets par rapport à la partie. Et nous n’avons jamais voulu attaqué le FC Sion avec qui nous avons de bonnes relations. Ce n’est pas à nous de trancher.»

Demander des explications

Ce que cherche le club Vaudois, c’est donc uniquement à comprendre. «On souhaiterait pouvoir expliquer la situation aux joueurs et aux gens autour du club, lance Didier Henriod. Et pour cela on demandera des explications à l’ASF. L’ASF et la SFL ne sont pas très cohérentes.»

Le 15 octobre dernier, le Stade Nyonnais s’était incliné, non sans avoir démérité, 2-1 face au FC Sion à Tourbillon, dans un match qui avait été inversé pour des raisons de coût de la sécurité. Dans cette rencontre, la formation valaisanne avait notamment aligné deux recrues transférées cet été, à savoir Pascal Feindouno et Mario Mutsch. Selon la décision de l’ASF et pour se mettre en conformité avec la décision de la FIFA, le FC Sion perdrait donc 36 points en championnat mais conserverait ses victoires en Coupe sur le Stade Nyonnais (en seizième), et sur Tuggen (en huitième) et pourrait donc disputer son quart de finale à Bienne le 21 mars prochain.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top