22.06.2018, 12:01

Coupe du monde 2018: les records de l'équipe de Suisse qui ont marqué l'histoire du Mondial

chargement
La Coupe du monde 2006 restera comme celle d'un grand record pour l'équipe de Suisse.

Football La Suisse n'a (pour l'heure) pas eu la chance de soulever le trophée tant convoité. Faute de figurer tout en haut d'un palmarès de Coupe du monde, la Nati peut s'enorgueillir de détenir quelques records qui font partie de l'histoire du Mondial. Tour d'horizon en cinq chiffres.

La Suisse n'a jamais été championne du monde, c'est un fait. Néanmoins, elle détient plusieurs records de classe mondiale.

0

En 2006, la Suisse est éliminée en huitième de finale contre l'Ukraine. Pour autant, elle quitte la compétition la tête haute, puisqu'elle n'aura encaissé aucun but. Lors de la phase de groupe, elle fait match nul contre la France (0-0), puis l'emporte contre le Togo (2-0) et la Corée du Sud (2-0). En huitième de finale, les filets du gardien Pascal Zuberbühler ne tremble pas une seule fois dans le temps réglementaire. La Nati s'incline finalement lors de la séance de tirs au but (3-0).

C'est la première et unique fois qu'une équipe est sortie d'un Mondial après un blanchissage. Un record aussi beau qu'inutile, il est vrai. A noter que c'est aussi la seule formation à avoir manqué tous ses penaltys lors d'une séance de tirs au but de Coupe du monde.

 

4

C'est le nombre de participations d'un joueur de l'équipe de Suisse à un Mondial, en l'occurence il s'agit de Valon Behrami. Le Tessinois a disputé les Coupes du monde 2006, 2010, 2014 et dispute actuellement celle de 2018. On ne peut pas véritablement parler d'un record mondial.

En effet, les Mexicains Antonio Carbajal et Rafael Marquez, Allemand Lothar Matthäus et Italien Gianluigi Buffon totalisent 5 participations. Une marque qu'il lui sera difficile d'atteindre. En 2022, date de la prochaine Coupe du monde, le Suisse aura 37 ans. Pour autant Valon Behrami égale des grands noms du football, tels que les Brésilien Pelé, Anglais Boby Charlton, Argentin Diego Maradona, Espagnol Xavi, Français Thierry Henry ou Portugais Cristiano Ronaldo.

 

7

C'est le nombre de buteurs différents durant un seul match de Coupe du monde. Cette performance a été réalisée lors de la rencontre entre la Suisse et la France au Brésil il y a quatre ans. Si ce deuxième match de la phase de groupe ne restera pas particulièrement gravé dans les mémoires, c'est en raison de la sévère défaite infligée par les Bleus (5-2) à notre sélection nationale.

Pour autant, la Nati se consolera avec l'idée que les deux buts inscrits par Blerim Džemaili et Granit Xhaka en fin de partie lui permettent de décrocher ce record. Les cinq réussites françaises sont le fait d'Olivier Giroud, Blaise Matuidi, Mathieu Valbuena, Karim Benzema et Moussa Sissoko.

La Suisse et la France partagent ce record avec la Hongrie et le Salvador. En 1982, la première avait battu le second sur le score écrasant de 10-1 avec 6 buteurs du côté hongrois et un seul dans le camp salvadorien.

 

12

L'année 1954 reste une année phare pour la Nati en Coupe du monde, organisée en Suisse d'ailleurs. L'équipe nationale atteint les quarts de finale, son meilleur résultat jusqu'à présent dans un Mondial. Mais, la Nati participe à l'un des matches les plus fous, toutes Coupes du monde confondues.

Opposée à l'Autriche, la Suisse mène 3-0 après 20 minutes. Le stade de la Pontaise à Lausanne est en transe. Puis, c'est la douche froide. Les Autrichiens inscrivent pas moins de 5 buts. Suisses et Autrichiens font encore trembler les filets adverses 2 fois chacun. Le score final sera de 7-5 en faveur de l'Autriche, soit 12 buts inscrits en un seul et même match, une record jamais battu.

A noter que la Suisse établit deux autres records lors de cette rencontre légendaire. D'une part, elle devient le perdant avec le plus grand nombre de buts inscrits, une marque qu'elle partage avec la Pologne (défaite 6-5 contre le Brésil en 1938). D'autre part, la Suisse est le pays organisateur ayant encaissé le plus grand nombre de buts en un match, un triste résultat qu'elle partage avec le Brésil battu 7-1 par l'Allemagne en 2014 chez lui.

 

559

En minutes, il s'agit de la durée de l'invincibilité de la Suisse, soit le temps passé en match de Coupe du monde sans encaisser de buts durant le temps réglementaire. La Suisse a réalisé cette performance, qui reste inégalée jusqu'à présent, entre les éditions 1994 et 2010. Pour rappel, la Nati subit la loi de l'Espagne en huitième de finale aux Etats-Unis en 1994 (défaite 3-0). Elle encaisse le dernier but de la rencontre sur un penalty transformé par Txiki Begiristain à la 86e minute.

 

Puis, elle ne participe plus au Mondial jusqu'en 2006. Lors de cette édition qui se joue en Allemagne, la Suisse n'encaisse aucun but. Elle ne doit son élimination qu'à une séance de tirs au but perdue contre l'Ukraine. La Nati se qualifie à nouveau pour un Mondial quatre ans plus tard en Afrique du Sud. Elle remporte le premier match de la phase de groupe contre l'Espagne, mais s'incline contre le Chili lors de son deuxième match. C'est Mark Gonzalez qui met fin l'invincibilité helvétique à la 75e minute.

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Réseaux sociauxCoupe du monde 2018: ça ne tourne pas toujours rond sur la planète footballCoupe du monde 2018: ça ne tourne pas toujours rond sur la planète football

live
FootballCoupe du monde 2018: la Croatie humilie l'Argentine 3-0, Ronaldo n'est plus le joueur le plus rapide de ce MondialCoupe du monde 2018: la Croatie humilie l'Argentine 3-0, Ronaldo n'est plus le joueur le plus rapide de ce Mondial

live
FootballCoupe du monde 2018: l'Espagne fait sauter le verrou iranien, pour la FIFA, le but de Zuber est valableCoupe du monde 2018: l'Espagne fait sauter le verrou iranien, pour la FIFA, le but de Zuber est valable

FootballCoupe du monde 2018: connaissez-vous les surnoms des sélections?Coupe du monde 2018: connaissez-vous les surnoms des sélections?

DécaléCoupe du monde 2018: ça ne s'est pas passé sur le terrain, mais on vous le dit quand mêmeCoupe du monde 2018: ça ne s'est pas passé sur le terrain, mais on vous le dit quand même

Top