03.08.2015, 23:11

L'ASF retire 36 points au FC Sion

chargement
1/2  
Par Laurent Wirz

Pénalité Les menaces de la FIFA ont été entendues du côté de l'ASF. Celle-ci a très lourdement sanctionné le FC Sion, qui se voit retirer 36 points au championnat.

Cette pénalité, annoncée lors d'une conférence de presse à la Maison du football à Muri (BE), est motivée par le fait que le club valaisan a aligné au moins l'une de ses six recrues estivales (Glarner, Feindouno, Gonçalves, Ketkeophomphone, Mutsch et Gabri) durant un total de douze matches. Il s'agit en l'occurrence de dix rencontres en Axpo Super League et de deux en Coupe de Suisse.

Retirer des points au championnat pour des matches de Coupe peut a priori sembler étonnant. Marco von Ah, chef de presse de l'ASF, l'a d'ailleurs reconnu. «C'est un peu spécial. Le Comité a considéré que c'était tout de même moins dur pour Sion que d'être exclu de la Coupe», a-t-il expliqué.

Le tenant du trophée avait aligné un ou plusieurs bannis lors de ses deux premiers matches de Coupe contre Colombier et Nyon, mais pas en 8e de finale à Tuggen. Cette question de mélange va sans doute susciter une nouvelle réaction de Christian Constantin. «On ne peut pas exclure qu'il nous attaque sur ce point», a admis Marco von Ah.

Selon l'ASF, la déduction de points sanctionne l'abus de droit, ainsi que le comportement «illégal, antistatutaire et antiréglementaire» du FC Sion, de même que son «contournement illégitime» de l'interdiction de transferts prononcée par la FIFA. Elle ne concerne pas l'alignement de joueurs éventuellement non qualifiés.

Unanimité

Conséquence, Sion se retrouve largement dernier du championnat, avec un total négatif de -5 points, soit désormais un retard de 16 points sur Lausanne. Sion peut cependant continuer son parcours en Coupe de Suisse. Le Comité central de l'ASF a renoncé à prononcer des défaites par forfait, qui auraient attribué des points supplémentaires en championnat à l'adversaire respectif du club valaisan.

La décision, prise à l'unanimité par le Comité central - «au terme de longues discussions», dixit Marco von Ah - est définitive. Elle peut être contestée devant le TAS. Mais il serait étonnant que le président Constantin se contente de cette voie-là...

Par ailleurs, le TAS doit toujours se charger des recours déposés par Lausanne, Lucerne et Thoune pour les matches contre Sion dans lesquels les Valaisans avaient aligné un ou plusieurs des six bannis. La décision du TAS et celle du Comité exécutif de l'ASF étant indépendantes l'une de l'autre, des défaites par forfait pourraient donc encore être prononcées par le TAS.

Pression

La punition infligée par l'ASF est la conséquence de la pression exercée récemment (17 décembre) par la FIFA. Celle-ci avait formulé un ultimatum à l'ASF, lui donnant jusqu'au 13 janvier pour prononcer «un retrait de trois points respectivement un forfait (...) pour chaque match de la saison 2011/2012 auquel au moins un des six joueurs a été aligné.»

En cas de non-exécution, l'ASF risquait d'être suspendue, de même que ses clubs, de toutes les compétitions internationales. «La FIFA a fait le forcing pour accélérer les choses dans ce dossier», a encore expliqué Marco von Ah. Mais d'une manière ou d'une autre, Sion aurait fini par être sanctionné, a-t-il précisé.

Des mesures plus radicales encore ont-elles été évoquées, comme par exemple l'exclusion pure et simple du FC Sion? «Oui, nous en avons parlé. Mais cela semblait trop dur. L'ASF est là pour les clubs. Le contraire n'est par contre pas toujours garanti», a-t-il conclu.

Réaction

Dans un communiqué, le FC Sion a stigmatisé le «manque de courage» de l'ASF, accusée de «se plier au chantage de la FIFA et de collaborer à l'injustice à laquelle fait face le club valaisan.» Le club estime qu'il s'agit d'une «atteinte intolérable à l'équité sportive».

Le FC Sion va poursuivre sa lutte pour défendre ses intérêts. Il mettra tout en oeuvre pour que les dirigeants en charge des instances sportives respectent le droit fondamental de chaque personne de saisir la justice sans subir de représailles, explique le communiqué.

Après avoir déposé des plaintes pénales contre les dirigeants de la FIFA et de l'UEFA, il semble donc probable qu'une action similaire visera les dirigeants de l'ASF. Suite, et sans doute pas fin, au prochain épisode.

Pour sa part, la FIFA s'est bornée à confirmer avoir pris note de la décision de l'ASF. Elle va analyser le dossier et le soumettre début janvier à la décision de son Comité d'Urgence.

Neuchâtel Xamax solidaire

Neuchâtel Xamax déplore la sanction infligée au FC Sion. Le club de la Maladière l'écrit dans un communiqué.

Il estime la sanction inappropriée. Neuchâtel Xamax relève qu'elle pénalise «en premier lieu  les joueurs alors qu’ils ont fait leur travail». Le club souligne qu'une pénalité administrative «aurait semblé plus correcte».
 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

FOOTBALLDes policiers se dressent face aux joueurs suissesDes policiers se dressent face aux joueurs suisses

QualificationsFootball – Euro 2020: l’Angleterre et la France victorieusesFootball – Euro 2020: l’Angleterre et la France victorieuses

QualificationFootball – Euro 2020: le Portugal bat difficilement le Luxembourg et valide son ticketFootball – Euro 2020: le Portugal bat difficilement le Luxembourg et valide son ticket

QualificationsFootball – Euro 2020: l’Allemagne, les Pays-Bas, la Croatie et l’Autriche valident leur ticketFootball – Euro 2020: l’Allemagne, les Pays-Bas, la Croatie et l’Autriche valident leur ticket

QualificationsFootball – Euro 2020: la Belgique s’impose 4-1 face à la Russie et termine première de son groupeFootball – Euro 2020: la Belgique s’impose 4-1 face à la Russie et termine première de son groupe

Top