06.08.2015, 14:43

Lausanne Sport obtient un bon nul face à Bâle

chargement
Le joueur vaudois Chris Malonga, gauche, lutte pour le ballon avec le joueur bâlois Alexander Frei, droite, lors de la rencontre de football de Super League entre FC Lausanne-Sport et FC Bâle, samedi 29 septembre 2012 au stade Olympique de la Pontaise à Lausanne.
Par TBA

football Tout roule en ce moment pour le Lausanne-Sport, qui a obtenu le nul 1-1 chez lui face au FC Bâle, lors de la 11e journée de Super League. Menés au score, les Vaudois ont non seulement fait preuve d'une belle force mentale, mais aussi d'une capacité nouvelle à produire du jeu.

Trop lent au démarrage, le LS a été pris à froid dès la 2e minute, sur une ouverture de Cabral pour Salah dont la frappe est passée entre les jambes de Favre. Cette entame de partie, et toute la première demi-heure à vrai dire, laissaient craindre le pire pour les pensionnaires de la Pontaise. Les Lausannois allaient peut-être bien, en effet, payer leur importante débauche d'énergie de mercredi à Genève (victoire 1-0 à dix contre onze durant 40 minutes).  
Tout a au contraire basculé aux alentours de la 30e, grâce à un replacement tactique a priori anondin opéré par Laurent Roussey. En densifiant son milieu de terrain, le coach français a privé Bâle de son point d'ancrage (Cabral), faisant perdre au champion tout le liant de son jeu.

Alors Lausanne a commencé de reprendre des couleurs, de se montrer dangereux, de bousculer un FCB qui n'y était pas vraiment. L'égalisation aurait en fait pu tomber juste avant la pause, à la 45e, sur un tir de Matt Moussilou mal cadré de peu ou une tentative de l'ancien Lyonnais Yannis Tafer - son premier match en Super League - détourné en corner par Yann Sommer.

La délivrance est finalement venue à la 63e des pieds de Moussilou, tout étonné de se retrouver seul en possession du cuir dans les six mètres bâlois et devant un but vide (mésentente entre Dragovic et Sommer, lequel a été pressé par Malonga). Le LS a ensuite fait le plus souvent jeu égal avec les Rhénans, se procurant quelques occasions et en concédant aussi quelques unes, dont un missile de Stocker sur la transversale (84e).  
Ce nul contre Bâle, après deux succès de rang, est un excellent résultat pour un Lausanne-Sport qui s'éloigne peu à peu de la zone dangereuse. Les Vaudois se retrouvent dix points au-dessus de Servette, qui ira dimanche chez les Young Boys. Mieux encore, les hommes de Roussey prennent provisoirement six longueurs d'avance sur le 9e Lucerne (qui reçoit Thoune) et trois sur Zurich (qui se rendra à Sion).


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Super LeagueSébastien Wüthrich exclu de la première équipe de ServetteSébastien Wüthrich exclu de la première équipe de Servette

FOOTBALLDéfi de taille pour Young Boys à GlasgowDéfi de taille pour Young Boys à Glasgow

CompétitionFootball – Ligue des champions: l’Atletico Madrid en 8es de finale, le PSG cartonneFootball – Ligue des champions: l’Atletico Madrid en 8es de finale, le PSG cartonne

CompétitionFootball – Ligue des champions: qualification historique de l’Atalanta pour les 8es de finaleFootball – Ligue des champions: qualification historique de l’Atalanta pour les 8es de finale

ProcédureFootball: la FIFA va saisir la justice face à Michel PlatiniFootball: la FIFA va saisir la justice face à Michel Platini

Top