29.06.2018, 00:01

Les commentatrices n’ont pas brisé le tabou

Premium
chargement
Lise Klaveness (en rouge) était internationale avec la Norvège avant  de devenir commentatrice pour la télévision de son pays.

FOOTBALL Des femmes assurent pour la première fois le commentaire lors de cette Coupe du monde et ce n’est pas toujours bien accepté.

Pour la première fois dans l’histoire de la Coupe du monde, des femmes commentent dans plusieurs pays des matches du Mondial 2018. Et ces pionnières sont la cible d’un torrent d’insultes sexistes.

Si des présentatrices, expertes et consultantes ont doucement gagné leur place sur les plateaux d’émissions sportives, le commentaire en direct de la compétition reine restait jusqu’ici la chasse...

À lire aussi...

FOOTBALLLaurent Walthert titularisé contre LuganoLaurent Walthert titularisé contre Lugano

FootballDéception, frustration, rage: les défaites laissent des traces dans la tête des XamaxiensDéception, frustration, rage: les défaites laissent des traces dans la tête des Xamaxiens

NouveautéAuvernier: Neuchâtel Xamax inaugure son propre vinAuvernier: Neuchâtel Xamax inaugure son propre vin

CondamnationAncien Xamaxien, Sanel Kuljic reconnu coupable de trafic de drogueAncien Xamaxien, Sanel Kuljic reconnu coupable de trafic de drogue

polémiqueItalie: la «Une» du Corriere dello Sport choqueItalie: la «Une» du Corriere dello Sport choque

Top