31.12.2011, 16:20

Coupe Spengler: Davos gagne "son" tournoi

chargement
Le club rhétique a ainsi mis fin à la domination des équipes de KHL invitées à la Vaillant Arena et fêté un 15ème titre.

Victoire Davos a remporté la 85e Coupe Spengler. Le club grison s'est imposé avec autorité en finale (3-2) face au Dinamo Riga.

Le HCD a renoué avec un succès dans "son" tournoi qui le fuyait depuis cinq ans. Les hommes d'Arno Del Curto ont parfaitement tiré profit d'un calendrier propice et de la fatigue des Lettons, qui avaient terminé leur demi-finale face à Wolfsburg (4-1) la veille aux alentours de 22h30.

Fin de domination

Le club rhétique a ainsi mis fin à la domination des équipes de KHL invitées à la Vaillant Arena et fêté son 15e titre de l'histoire. La troupe de Pekka Rautakkalio a pour sa part échoué là où le SKA St-Pétersbourg (2010), le Dinamo Minsk (2009) et le Dynamo Moscou (2008) avaient triomphé par le passé.

"Nous sommes habitués à hisser notre niveau de jeu à cette hauteur", jubilait Sandro Rizzi à sa sortie de la glace. Le capitaine ne parlait pas là des 1560 mètres d'altitude où est implantée la patinoire de sa formation, mais bel et bien du rythme qu'est capable d'imposer sa troupe lors des matches qui comptent. Cette semaine, le HCD a remporté toutes ses parties et a notamment donné une leçon qui fera date au Team Canada (8-1).

Encore Sykora

Davos réussissait parfaitement son entame de match. Après précisément 100 secondes de jeu, Gregory Sciaroni ouvrait le score un peu chanceusement. Le tir de l'ancien joueur d'Ambri-Piotta était dévié au départ par un défenseur et surprenait le portier Maris Jurcers, qui laissait filer la rondelle entre ses jambes.

Les Grisons avaient marqué sur leur premier envoi cadré de la rencontre, ils récidivaient lors de leur premier "power-play". Comme d'habitude, Petr Sykora se retrouvait en possession de la rondelle sur la ligne bleue et, tout en puissance, ne laissait aucune chance au portier adverse (11e). Le Tchèque inscrivait ainsi sa cinquième réussite en quatre matches cette semaine...

Meilleur équilibre

Le but de Jamie Lundmark juste après la première pause relançait quelque peu le suspense, mais Davos était trop fort. A la 31e, Robin Grossman offrait sur un plateau le 3-1 à Pavel Brendl et classait l'affaire. La réduction du score de Niclas Lucenius à 27 secondes du "gong" final arrivait bien trop tard.

Moins renforcée que lors des éditions précédentes, la phalange grisonne avait peut-être trouvé finalement un meilleur équilibre cette année. Reto Berra a même soufflé à Leonardo Genoni l'honneur de garder le filet grison lors de la finale. Le gardien de Bienne a une nouvelle fois été épatant de sérénité.

Incroyable Berra

Berra a réussi la bagatelle de 42 parades (96,6 % sur le tournoi) samedi et a notamment dégoûté Mikelis Redlihs sur un penalty à la 18e. Une belle récompense pour le portier de 24 ans, qui avait été laissé libre par Arno Del Curto au terme de la saison 2008/2009.

Brendl et Robbie Earl ont quant à eux ajouté une touche technique à un groupe qui n'en manquait déjà pas. Janne Niinimaa a pour sa part colmaté aves succès les brèches laissées par les nombreux absents dans ce secteur de jeu. Ce succès à domicile lance parfaitement l'année 2012 du HC Davos, qui tentera de défendre son titre de champion de Suisse en avril prochain.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top