02.08.2015, 19:45

«J'ai montré que j'ai un cœur»

chargement
Par CHAMONIX / PASCAL DUPASQUIER

Martin Rufener, chef alpin de l'équipe de Suisse masculine fait le bilan avant Chamonix. Il évoque son départ au printemps et l'héritage qu'il souhaite laisser.

Les Mondiaux de Garmisch, c'est pour dans dix jours. L'étape de ce week-end à Chamonix tombe donc à point nommé pour dresser un premier bilan de l'hiver avec Martin Rufener. Le futur ex-chef du ski masculin parle des objectifs pour les Mondiaux, de l'avenir également. Après sept années de collaboration fructueuse, l'Oberlandais quittera Swiss-Ski au printemps afin de travailler pour le compte d'une compagnie d'aviation helvétique.

le bilan actuel de la saison

«D'un côté, il y a des athlètes n'ayant pas atteint leurs objectifs, comme Ambrosi Hofmann ou Patrick Küng qui ont été handicapés par des blessures. Et d'un autre, il y a des athlètes qui nous ont surpris. Je pense à Silvan Zurbriggen, à Tobias Grünenfelder et à sa victoire dans le super-G de Lake Louise et, bien sûr, à Daniel Albrecht. Dani s'est qualifié deux fois dans les 30 premiers en géant, c'est tout simplement fantastique... Maintenant, d'un point de vue général, nous sommes davantage attendus que la saison dernière qui, je tiens à le relever, fut exceptionnelle. Le problème: Défago n'est pas là et Janka n'a plus le même niveau. Par conséquent, il y a un petit pas en retrait sur lequel il faut reconstruire en prévision des JO de Sotchi.»

chamonix ce week-end

«Même si la descente a un tout autre profil qu'à Kitzbühel, Didier Cuche a montré aux entraînements qu'il était là. Hofmann et Küng ont une chance de se classer parmi les dix. L'objectif sera donc un podium et deux top 10. Si, en plus, les jeunes Lüond, Gisin et Feuz marquent des points, ce sera un très bon week-end. En combiné, Zurbriggen peut nous réserver une surprise.»

les Mondiaux de Garmisch

«Nous aurons deux titres à défendre (réd: Cuche en super-G et Janka en géant) et l'objectif sera d'en garder au moins un. Nous avons de gros atouts en descente et en super-G. En super-combiné, nous possédons une petite chance. En géant par contre, nous sommes légèrement moins performants. Quant au slalom: cela va être compliqué. En résumé, si nous rentrons avec un titre et trois médailles, nos Mondiaux seront réussis.»

l'énigme Carlo Janka

«A Wengen, il est monté à deux reprises sur le podium (réd: 2e du super-combiné, 3e de la descente) et il s'est retrouvé avec les batteries à plat. Après Kitzbühel, nous avons donc décidé de lui donner congé pour qu'il puisse se reposer. Si sa récupération est bonne, il partira ensuite s'entraîner en Autriche. J'ai confiance en Carlo. A quelques nuances physiques près, il a montré cet hiver qu'il peut réussir d'excellents résultats. Il possède l'expérience, il est fort dans sa tête. Ses chances de médailles à Garmisch sont réelles.»

le rôle de Didier Cuche

«Lui seul décidera s'il prend sa retraite. Je ne vais pas intervenir dans sa décision. Didier est précieux par ses performances. Quand il arrive en bas et qu'il est sur le podium, il tranquillise l'équipe. Les gars se disent: «On a un des nôtres devant» et ça leur enlève la pression. Didier, c'est un leader, une personnalité importante pour le développement de nos quatre groupes de Coupe du monde. Depuis son retour de blessure il y a cinq ans, c'est une force, un modèle...»

la nomination d'Inglin

«Je ne le connais pas assez pour le juger. J'émets simplement le désir qu'il travaille, une année encore, dans la continuité de ce que nous avons fait avant de développer sa stratégie. Je suis content que sa nomination soit tombée. Chacun peut désormais se concentrer uniquement sur le ski.»

swiss-Ski sans Rufener

«Après les Jeux de Vancouver, j'ai demandé aux dirigeants de me dire avant la fin du mois d'octobre s'ils entendaient continuer à collaborer avec moi. Fin octobre, je n'ai eu aucune nouvelle. J'ai alors repoussé la date d'échéance à deux reprises. Comme rien n'est venu, il était clair qu'on ne voulait pas prolonger mon contrat. Dès le 1er mai, je commence un nouveau travail. C'est un nouveau défi, la vie continue. Cela dit, j'ai montré durant mes sept années de chef alpin que j'ai un cœur et qu'il bat pour le sport de haut niveau.» /PAD

Aujourd'hui. 12h: descente. Demain. Super-combiné (descente à 11h, slalom à 14h)

Mario Schreiber veut déjà revenir sur les pistes

Une nuit après son accident lors de l'entraînement de la descente de Chamonix, Mario Scheiber va mieux. L'Autrichien avait été hospitalisé jeudi à la suite de fractures à la clavicule droite, au nez et à une pommette. Son chef d'équipe a été rassuré sur son état de Santé. «Sa première question a été: quand pourrai-je retourner sur la piste?». /ats

Chamonix

Chamonix (Fr). Deuxième et dernier entraînement en vue de la descente d'aujourd'hui (12h, TSR2):
1. Walchhofer (Aut) 2'02''65. 2. Guay (Cna) à 0''01. 3. Kröll (Aut) à 0''25. 4. Cuche (S) à 0''41. 5. Kostelic (Cro) et Bertrand (Fr) à 0''47. 7. Osborne-Paradis (Can) à 0''53. 8. Puchner (Aut) à 0''68. 9. Jerman (Sln) à 0''69. 10. Olsson (Su) à 0''70. Puis: 14. Innerhofer (It) à 1''09. 16. Svindal (No) à 1''19. 18. Lüönd (S) à 1''40. 20. Hoffmann (S) à 1''63. 25. Grünenfelder (S) à 1''85. 31. Küng (S) à 2''14. 33. Gisin (S) à 2''21. 36. Theaux (Fr) à 2''53. 39. Feuz (S) à 2''86. 41. Zurbriggen (S) à 2''98. 43. Züger (S) à 3''01. 45. Spescha (S) à 3''38. 52. Oreiller (S) à 3''75.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

ExploitSaut à ski: premier podium en Coupe du monde pour le Vaudois Killian PeierSaut à ski: premier podium en Coupe du monde pour le Vaudois Killian Peier

SkiSki alpin: Corinne Suter cinquième de la descente de Lake Louise, succès de Nicole SchmidhoferSki alpin: Corinne Suter cinquième de la descente de Lake Louise, succès de Nicole Schmidhofer

Coupe du mondeSki alpin: Beat Feuz remporte la descente de Beaver CreekSki alpin: Beat Feuz remporte la descente de Beaver Creek

ratéSaut à ski: Killian Peier et Simon Ammann pas dans le coup à Nizhny Tagil, en RussieSaut à ski: Killian Peier et Simon Ammann pas dans le coup à Nizhny Tagil, en Russie

yes!Skicross: la Vaudoise Fanny Smith vainqueur du skicross de Val ThorensSkicross: la Vaudoise Fanny Smith vainqueur du skicross de Val Thorens

Top