05.12.2019, 19:01

«C’est plutôt sympa d’être associé à des légendes»: la chronique de Sébastien Buemi

Premium
chargement
Sébastien Buemi, pilote de formule E, dans le cadre d'une séance de dédicace à la foire du Valais 2018.

Louis Dasselborne/Le Nouvelliste

Paroles d’expert Sébastien Buemi revient sur son entrée dans le Temple de la renommée de la Fédération internationale de l’automobile pour ses résultats en endurance, ainsi que sur les nouveaux règlements dans cette discipline.

«J’ai fait mon entrée au Hall of Fame de la fédération internationale (FIA), en début de semaine, pour mes deux titres mondiaux en endurance. Comme aucun autre pilote n’a gagné trois fois le championnat, je figure donc parmi les plus titrés de l’histoire. C’est un sentiment plutôt cool. C’est aussi assez incroyable de me retrouver aux côtés de légendes telles que Jacky Ickx et Tom Kristensen, respectivement six et neuf fois vainqueur des 24 Heures du Mans....

À lire aussi...

Parole d’experts«Je roule à Valence dans une voiture toute noire»: la chronique de Sébastien Buemi«Je roule à Valence dans une voiture toute noire»: la chronique de Sébastien Buemi

Paroles d'expert«J’espère encore finir sur le podium»: la chronique de Sébastien Buemi«J’espère encore finir sur le podium»: la chronique de Sébastien Buemi

Parole d'experts"Niki Lauda a élevé la Formule 1 à un autre niveau": la chronique de Sébastien Buemi"Niki Lauda a élevé la Formule 1 à un autre niveau": la chronique de Sébastien Buemi

Top