02.08.2015, 19:43

Carlos Sainz maîtrise les éléments

chargement

Stéphane Peterhansel (Volkswagen) a joué de malchance lors de la sixième étape du Dakar 2011, entre Iquique et Arica (nord du Chili). Le Français a crevé à quatre reprises, alors que Carlos Sainz (Volkswagen) a remporté l'épreuve.

Annoncée comme la journée la plus compliquée depuis le départ dans une épreuve où, sur la volonté des organisateurs, la difficulté va crescendo, les concurrents ont alterné dunes, sable mou ou encore poussière, jusqu'à arriver à Arica, à la frontière du Pérou, où ils jouiront de 24 heures d'un repos mérité.

«C'était une étape très dure. Très longue et cassante. J'ai commencé à naviguer à mon rythme. Jusqu'au ravitaillement, j'ai sans doute perdu du temps», a raconté le Portugais Ruben Faria (KTM). Il a ensuite accéléré, pour remporter l'étape, devant son compatriote Helder Rodrigues (Yamaha).

En quête de challenge, les hommes de tête ont été servis. Jusqu'à l'écœurement. Le leader Marc Coma, qui a terminé 5'20'' derrière Faria, a pesté contre une étape «très dure, très contraignante». «Au début c'était avec les dunes. Ensuite car il y avait beaucoup de navigation et c'était très technique. (...) On avait l'impression que les kilomètres ne défilaient pas et qu'on était toujours au même endroit tellement on était dans le sable mou», a remarqué l'Espagnol.

Cyril Despres, qui lui a repris 1'26'', n'était pas moins soulagé d'avoir conclu une journée «très très difficile», voire «un peu angoissante».

En autos, Carlos Sainz a maîtrisé son sujet. Son coéquipier, Nasser Al-Attiyah, qui n'a perdu que 9'' sur l'Espagnol, a indiqué n'avoir «pas pris de plaisir sur cette étape». Mais le Qatari, redevenu dauphin de Sainz, a encore l'Espagnol dans sa ligne de mire. Al-Attiyah n'a que 2'42'' de retard. /si-afp

Le point

Sixième étape (Iquique - Arica (Chili), 721 km, dont 456 km de spéciale). Motos: 1. Ruben Faria (Por, KTM) 4h18'55''. 2. Helder Rodrigues (Por, Yamaha) à 50''. 3. Cyril Despres (Fr, KTM) à 3'54''. 4. Marc Coma (Esp, KTM) à 5'20''. 5. Stefan Svitko (Slq, KTM) à 8'07''. 6. Francisco Lopez (Chili, Aprilia) à 9'00''.

Classement général: 1. Coma 22h40'20''. 2. Despres à 8'48''. 3. Lopez à 22'12''. 4. Rodrigues à 27'35''. 5. Faria à 29'54''. 6. Jordi Viladoms (Esp, Yamaha) à 49'30''.

Autos:
1. Carlos Sainz - Lucas Cruz (Esp, VW) 4h53'53''. 2. Nasser Al-Attiyah - Timo Gottschalk (Qat-All) à 9''. 3. Giniel de Villiers - Dirk von Zitzewitz (AfS-All) à 9'49''. 4. Mark Miller - Ralph Pitchford (EU-AfS) à 9'50''. 5. Stéphane Peterhansel - Jean-Paul Cottret (Fr) à 12'25''. 6. Krzysztof Holowczyc - Jean-Marc Fortin (Pol-Be) à 25'26''.

Classement général: 1. Sainz-Cruz 20h39'41''. 2. Al-Attiyah - Gottschalk à 2'42''. 3. Peterhansel-Cottret à 14'51''. 4. de Villiers - von Zitzewitz à 31'09''. 5. Holowczyc - Fortin à 1h13'19''. 6. Miller - Pitchford à 1h35'53''.

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

drameDakar 2020: le motard portugais Paulo Gonçalves se tue en Arabie saouditeDakar 2020: le motard portugais Paulo Gonçalves se tue en Arabie saoudite

PolémiqueDakar 2020: l’aventurier Mike Horn est présent en tant qu’«observateur»Dakar 2020: l’aventurier Mike Horn est présent en tant qu’«observateur»

RALLYE RAIDLe Dakar déménage  en Arabie saouditeLe Dakar déménage  en Arabie saoudite

TECHNOLOGIEIneos communie avec MercedesIneos communie avec Mercedes

Paroles d’expert«C’est plutôt sympa d’être associé à des légendes»: la chronique de Sébastien Buemi«C’est plutôt sympa d’être associé à des légendes»: la chronique de Sébastien Buemi

Top