02.08.2015, 19:45

Stéphane Lambiel est plus optimiste pour la relève féminine en Suisse

chargement
Par OLIVIER PETITJEAN

Consultant pour la TSR aux Européens de Berne, Stéphane Lambiel voit plus d'avenir chez les filles que chez les garçons dans le camp suisse.

Stéphane Lambiel voit plus d'avenir dans la relève féminine que masculine en Suisse. L'ex-double champion du monde, qui suit les Européens à Berne comme consultant pour la TSR, décèle du potentiel chez les plus jeunes (novices), même si le passage de l'adolescence rend l'avenir hypothétique.

«Chez les messieurs, il y a plus de patineurs qu'à mon époque en Suisse, mais je n'en ai pas encore vu un qui ait le talent pour le plus haut niveau, avec toute la force d'expression nécessaire», a relevé le champion valaisan.

Chez les filles, «il en existe quelques-unes avec un petit plus, comme Alisson (réd: Perticheto, coachée par Stéphane Grütter), mais il faudra attendre quelques années pour voir comment elle évolue. C'est toujours délicat de prévoir chez les femmes. Les Russes par exemple ont des patineuses de 13 ans capables de réussir des combinaisons triple-triple, mais la suite est souvent difficile.» En Suisse, la prestation de Romy Bühler, 16 ans, dans le libre d'aujourd'hui à Berne pourrait être capitale pour son avenir.

Lambiel est désireux de transmettre son savoir et sa sensibilité artistique, comme il l'a fait l'été dernier à Zurich avec le champion du monde japonais Daisuke Takahashi, avec lequel il a monté deux programmes. Il a aussi aidé l'espoir kazakh Denis Ten. «Je prévois aussi quelque chose avec d'autres élèves», révèle-t-il, refusant d'en dire plus.

Lambiel porte un regard aiguisé sur son sport: «Il y a les patineurs qui expriment la Musique et ceux qui la portent», dit-il. Autrement dit, ceux qui ressentent la musique de l'intérieur et l'interprètent vraiment, comme lui autrefois, et ceux pour qui elle s'apparente à un bruit de fond sur lequel on pose des sauts.

Aujourd'hui, les meilleurs patineurs se lèvent à l'Est... et à l'Ouest, avec la formidable armada japonaise (Takahashi, Nobunari Oda, Takahiko Kozuka) et le Canadien Patrick Chan, notamment. «Les championnats du Japon sont du même niveau que ces championnats d'Europe», observe Lambiel, qui refuse cependant de parler de déclin européen. Cette impression de faiblesse est peut-être liée aux difficultés des Russes, mais il ne faut pas tirer de conclusions hâtives.

Le Valaisan souligne aussi l'importance de se nourrir d'autres cultures, d'aller puiser de l'inspiration et de la motivation ailleurs pour réussir. A l'instar de Florent Amodio, parti l'été dernier en Russie s'entraîner avec Nikolay Morozov.

A titre personnel, Lambiel a-t-il des regrets après sa quatrième place aux JO de Vancouver, pour ses adieux il y a un an? «Aucun. C'était le point final qu'il me fallait pour la suite. On voit tous ces sportifs qui peinent à tourner la page. Dans le patinage, on a la chance d'avoir les galas pour assurer la transition.» Le Valaison entend encore se produire en gala pendant cinq ans au moins... /si

Sarah Meier sur le podium avant le libre

Le talent ne se perd pas. A court d'entraînement et pour sa seule compétition de la saison, Sarah Meier s'est hissée sur le podium provisoire (3e) à l'issue du programme court des Européens de Berne, une performance qui dépasse les espérances et doit lui permettre de finir sa carrière en beauté.

Elégamment vêtue et gantée de noir, Sarah Meier avait ressorti un de ses thèmes favoris, une samba, pour son ultime programme court. La Zurichoise a parfaitement maîtrisé ses trois sauts pour totaliser 58,56 points, à deux unités de son record personnel datant de... cinq ans.

La compétition est emmenée par la Finlandaise Kiira Korpi (63,50) devant la Russe Ksenia Makarova (60,35). Sarah Meier possède une marge de près de quatre points sur la suivante, la Suédoise Viktoria Helgesson, et d'un peu plus de cinq sur Carolina Kostner, sixième seulement.

«Je suis encore très, très loin de la médaille, mais mon but est de me battre jusqu'à la fin», a commenté Sarah Meier. «Je me suis efforcée de rester calme et de garder mes émotions en moi pour demeurer concentrée sur mon programme. Si l'on m'avait dit avant que je réussirais un tel programme, j'aurais été supercontente. Mais maintenant, je veux démontrer encore une fois ce que je sais faire.»

La vice-championne d'Europe 2007 et 2008 dit ne pas avoir ressenti la blessure au pied gauche qui l'avait handicapée ces derniers mois, l'obligeant à renoncer à quatre compétitions. Elle a semblé libérée, bien que «très nerveuse», patinant comme à ses plus beaux jours hormis un léger déficit de vitesse dans les transitions et les pas. «Bien que la médaille paraisse à portée de main, il faut que je m'en tienne à mon objectif initial (top 5), car tout reste totalement ouvert. Et je dois garder mon énergie», a expliqué l'étoile de Bülach. Sarah Meier a par ailleurs confirmé qu'elle arrêtera bien sa carrière après Berne.

L'autre Suissesse en lice, Romy Bühler, occupe un encourageant 15e rang (44,42). La Zurichoise de 16 ans s'est qualifiée haut la main pour le libre, en dépit d'une chute d'entrée sur son triple lutz. Ses pirouettes (niveau 4) furent d'excellente facture. /si

Championnats d'Europe

Berne - Championnats d'Europe

Dames. Classement après le programme court: 1. Korpi (Fin) 63,50 points. 2. Makarova (Rus) 60,35. 3. Meier (S) 58,56. 4. Helgesson (Su) 54,70. 5. Gedevanishvili (Géo) 53,68. 6. Kostner (It) 53,17. 7. Meité (Fr) 51,61. 8. Marchei (It) 51,24. 9. Hecken (All) 51,12. 10. Vannut (Be) 50,90. Puis: 15. Bühler (S) 44,42. Les 20 premières qualifiées pour le libre d'aujourd'hui.

Danse. Classement final: 1. (1. du libre) Péchalat-Bourzat (Fr) 2. (2.) Bobrova-Soloviev (Rus) 161,14. 3. (3.) Kerr-Kerr (GB) 157,49. 4. (4.) Ilinykh-Katsalapov (Rus) 153,48. 5. (5.) Faiella-Scali (It) 145,92. Puis: 19. (16.) Elsener-Roost (S) 111,86.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

CourseNeuchâtel: la Corrida de Noël n’aura pas lieuNeuchâtel: la Corrida de Noël n’aura pas lieu

FootballFIFA: Gianni Infantino veut créer «une ligue africaine» et investir un milliard pour les stadesFIFA: Gianni Infantino veut créer «une ligue africaine» et investir un milliard pour les stades

DopagePour un comité de l’Agence mondiale antidopage, la Russie doit être exclue pour 4 ans des compétitions sportivesPour un comité de l’Agence mondiale antidopage, la Russie doit être exclue pour 4 ans des compétitions sportives

Corrida de NoëlBientôt 2000 inscrits à la Trotteuse-TissotBientôt 2000 inscrits à la Trotteuse-Tissot

TennisEn 2014, la Suisse célèbre les héros de la Coupe DavisEn 2014, la Suisse célèbre les héros de la Coupe Davis

Top