28.06.2016, 01:43

Bâle invente le «permis de tapiner»

Premium
chargement
Bâle invente le «permis de tapiner»
Par ariane gigon

SIGNALISATION Depuis hier, les trottoirs de la ville indiquent où se prostituer est autorisé.

Depuis 2013, Zurich a son «Strichplatz» – un parc réservé à la prostitution et aux clients motorisés.

Depuis hier, Bâle a ses trottoirs. Le trottoir, en matière de prostitution, n’est évidemment pas une surprise. Mais ceux-là sont spéciaux: ils sont marqués en vert.

Car il fallait paraît-il trouver une solution. Ces dames, parmi lesquelles le «taux de fluctuation est très élevé»,...

Top