28.06.2016, 01:43

Bâle invente le «permis de tapiner»

Premium
chargement
Bâle invente le «permis de tapiner»
Par ariane gigon

SIGNALISATION Depuis hier, les trottoirs de la ville indiquent où se prostituer est autorisé.

Depuis 2013, Zurich a son «Strichplatz» – un parc réservé à la prostitution et aux clients motorisés.

Depuis hier, Bâle a ses trottoirs. Le trottoir, en matière de prostitution, n’est évidemment pas une surprise. Mais ceux-là sont spéciaux: ils sont marqués en vert.

Car il fallait paraît-il trouver une solution. Ces dames, parmi lesquelles le «taux de fluctuation est très élevé»,...

À lire aussi...

Revue de presseElection du Conseil fédéral, que dit-on outre-Sarine?Election du Conseil fédéral, que dit-on outre-Sarine?

Soutien15’000 filles et femmes concernées: le mandat du Réseau suisse contre l’excision prolongé15’000 filles et femmes concernées: le mandat du Réseau suisse contre l’excision prolongé

SurpriseNoël: insectes, araignées… ces petits invités surprises qui se cachent dans votre sapinNoël: insectes, araignées… ces petits invités surprises qui se cachent dans votre sapin

PropagationAgriculture: la punaise diabolique a fait de très gros dégâts en Suisse cette annéeAgriculture: la punaise diabolique a fait de très gros dégâts en Suisse cette année

TransportsGrève en France: le trafic TGV Genève-Paris reprend progressivementGrève en France: le trafic TGV Genève-Paris reprend progressivement

Top