03.09.2019, 00:01

C’était le règne de l’arbitraire

Premium
chargement
La commission indépendante d’experts chargée d’étudier les internements forcés recommande d’aider financièrement les victimes.
Par Philippe Castella, Berne

MÉMOIRE Le rapport de la Commission d’experts sur les internements administratifs fait froid dans le dos.

C’est la face cachée de la «success story» helvétique. Durant plus d’un siècle, des laissés-pour-compte ont été internés administrativement sans qu’ils n’aient commis de délit. La Commission indépendante d’experts (CIE) qui a planché, durant quatre ans, sur ces internements forcés a rendu, hier, son rapport final. Un rapport qui dévoile une page bien sombre de l’histoire suisse. Son titre...

Top