14.06.2019, 15:19

Centrales nucléaires: les réserves de comprimés d’iode seront remplacées en 2020

chargement
Les comprimés d'iode servent à titre préventif en cas d'accident nucléaire grave et ne doivent être avalés que sur ordre des autorités. (Illustration)

Nucléaire Depuis Fukushima, des pastilles d’iode sont distribuées aux personnes habitant dans un rayon de 50 km autour d’une centrale nucléaire suisse. La Confédération va les remplacer en 2020. La facture totale revient à environ 4,8 millions de francs.

La pharmacie de l’armée va remplacer l’année prochaine les stocks de comprimés d’iode datant de 2010. Leur durée de conservation de ces médicaments distribués préventivement dans l’éventualité d’un accident nucléaire est en effet limitée à dix ans.

Les comprimés distribués à l’ensemble de la population habitant dans un rayon de 50 km autour d’une centrale nucléaire sont encore valables jusqu’en 2024.

Le Conseil fédéral a chargé vendredi le Département fédéral de la défense de remplacer les réserves. Les comprimés d’iode sont stockés au niveau des cantons afin d’être distribués dans un intervalle de douze heures à l’ensemble de la population en cas d’incident nucléaire.

Une facture salée

Les coûts pour l’élimination des comprimés périmés et leur remplacement par de nouveaux sont estimés à 4,8 millions de francs. Ces frais sont assumés par la Confédération et les exploitants des installations nucléaires.

Ces derniers n’ont pas apprécié de devoir passer à la caisse pour la distribution des comprimés. Le Tribunal fédéral a admis en novembre dernier un recours de leur part. Ils s’étaient vus facturer par l’armée 52’965 francs. Ils ne contestent pas l’obligation portant sur le rayon de 20 km prévu par l’ancienne législation, mais son extension à 50 km. L’ordonnance ne serait pas une base légale suffisante.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

atomeCentrales nucléaires: le Tribunal fédéral devra se prononcer sur la sécurité de Beznau face aux séismesCentrales nucléaires: le Tribunal fédéral devra se prononcer sur la sécurité de Beznau face aux séismes

EnergieCentrales nucléaires: 34 incidents sans gravité en Suisse en 2018Centrales nucléaires: 34 incidents sans gravité en Suisse en 2018

factureCentrales nucléaires: ce sont les exploitants qui doivent payer les pastilles d'iode à 20 millionsCentrales nucléaires: ce sont les exploitants qui doivent payer les pastilles d'iode à 20 millions

NucléaireNucléaire: la distribution de tablettes d'iode aux entreprises se prolongeNucléaire: la distribution de tablettes d'iode aux entreprises se prolonge

Top