02.08.2015, 19:44

Contrat électoral du PDC autour de quatre thèmes

chargement

Le Parti démocrate-chrétien a lancé sa campagne en vue des élections fédérales de 2011 samedi à Pratteln (BL). Le congrès du parti a approuvé un «contrat électoral» avec quatre thèmes: famille, économie, sécurité, ainsi qu'énergie et environnement.

Le PDC a pour objectif d'obtenir 17% des suffrages cet automne, a déclaré le conseiller national valaisan Christophe Darbellay, président du parti. Il veut maintenir ses 14 sièges aux Etats et gagner trois sièges au National (31 sièges en 2007).

Pour parvenir à ce résultat, le Valaisan a appelé ses troupes à serrer les rangs. Les électeurs démocrates-chrétiens «ont tendance à distribuer des voix ailleurs». «Avec un zeste de discipline, nos objectifs sont réalistes», a-t-il déclaré.

Le PS et l'UDC sont les partis qui «empêchent le pays d'avancer», ce sont les «partis du blocage», estime Christophe Darbellay. Le PDC est par contre le parti «qui apporte des solutions aux problèmes qui préoccupent le peuple suisse».

Le président du PDC a aussi mis en garde contre l'UDC qui veut gagner des sièges aux Etats et transformer cette chambre de dialogue en un «champ de bataille». Si l'UDC atteint son objectif, «ce sera fatal pour la Suisse».

Dans son programme électoral, le parti promet des déductions fiscales pour les familles et veut généraliser les bons de garde des enfants et des aînés. Sur le plan économique, il faut poursuivre la voie des bilatérales avec l'Union européenne.

En matière de sécurité sociale, le PDC s'engage en faveur de solutions flexibles pour assurer l'avenir de l'AVS et pour la retraite à 65 ans. Il se bat aussi pour la gratuité des primes d'assurance maladie pour les enfants.

Concernant la sécurité, le PDC est favorable à une Armée de 80 000 hommes avec un budget de 4 milliards de francs. Il souhaite aussi l'engagement de 3000 policiers et 300 gardes-frontière supplémentaires.

Dans le domaine de l'énergie, le congrès a approuvé un manifeste en quatre points: améliorer l'efficacité énergétique, encourager les énergies renouvelables, garantir l'approvisionnement et réduire la dépendance du pays face au pétrole. De nouvelles centrales plus sûres et plus puissantes doivent être construites si on ne peut pas prolonger la vie des installations actuelles pour des questions de sécurité. Le texte précise que «si d'autres sources de production énergétique non émettrices de CO2 sont disponibles en quantité suffisante d'ici la fin de la prochaine génération de Centrales nucléaires, la Suisse doit sortir du nucléaire».

En outre, par 149 voix contre 110, le congrès a recommandé de rejeter l'initiative «pour la protection face à la violence des armes» soumise au peuple le 13 février. /ats


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

On résumeLes 5 infos qu’il ne fallait pas louper cette semaineLes 5 infos qu’il ne fallait pas louper cette semaine

ConsommationAgriculture: les Suisses boivent trop peu de lait biologiqueAgriculture: les Suisses boivent trop peu de lait biologique

entraînementDiablerets: exercice de sauvetage pour retrouver des victimes d’avalancheDiablerets: exercice de sauvetage pour retrouver des victimes d’avalanche

sociétéLe Conseil fédéral veut faciliter les procédures pour les personnes qui souhaitent changer de sexeLe Conseil fédéral veut faciliter les procédures pour les personnes qui souhaitent changer de sexe

JusticeL’interdiction d’entrée en Suisse d’un djihadiste présumé est annuléeL’interdiction d’entrée en Suisse d’un djihadiste présumé est annulée

Top