24.12.2018, 00:01

Droite romande, la relève en question

Premium
chargement
Faisant partie des ténors qui prennent leur retraite politique, le PDC fribourgeois Dominique de Buman reconnaît qu’il n’est pas toujours «aisé d’assurer la relève».

POLITIQUE Départs à la retraite de ténors, démissions, affaires: les partis bourgeois ont été ébranlés en 2018.

La voix des Romands va-t-elle s’affaiblir au Parlement fédéral, alors que nombreux sont les ténors de la politique à quitter le navire? La scène politique romande est en effet en pleine recomposition, depuis plusieurs mois, et la question de la relève se pose. «Lors de départs naturels, les partis ont le temps de s’organiser», observe Pascal Sciarini, politologue et...

À lire aussi...

ALIMENTATIONUn tiers des restaurants romands hors-la-loiUn tiers des restaurants romands hors-la-loi

Provocations sur la facture

Des inscriptions pro-serbes ont été retrouvées sur certains courriers adressés à des clients au nom à consonance...

    29.01.2020 00:01
Premium

SANTÉCoronavirus, la Suisse reste épargnéeCoronavirus, la Suisse reste épargnée

SupercherieSaint-Gall: une «pharmacienne» berne ses employeurs pendant 7 ansSaint-Gall: une «pharmacienne» berne ses employeurs pendant 7 ans

Le grand entretienKarin Keller-Sutter: «Nous ne tolérons pas la haine ni l’appel à la discrimination»Karin Keller-Sutter: «Nous ne tolérons pas la haine ni l’appel à la discrimination»

Top