29.06.2018, 14:58

La Poste: pas de hausse des prix sur les lettres et les colis en 2019

chargement
Les prix des colis et du courrier n'augmentera pas l'an prochain.

La Poste Bonne nouvelle pour les consommateurs. Envoyer des lettres ou des colis ne coûtera pas plus cher en 2019. La Poste renonce à augmenter ses tarifs.

Envoyer lettres et colis ne coûtera pas plus cher l’an prochain. La Poste renonce à augmenter les prix en 2019, a-t-elle convenu avec le Surveillant des prix. Elle renonce aussi à facturer la taxe pour la révision douanière de 13 francs pour une année supplémentaire.

La Poste n’a plus augmenté le prix du courrier A et du courrier B depuis 14 ans, souligne-t-elle dans un communiqué diffusé vendredi. Les prix des colis ont eux été adaptés pour la dernière fois début janvier 2018. Actuellement, l'envoi d'un colis non prioritaire jusqu'à deux kilos en Suisse coûte 7 francs. Pour un envoi à l'étranger, le prix s'élève à 34 francs et plus.

La Poste renonce à une hausse des prix des lettres et des colis malgré la baisse du volume des lettres et un contexte de marché difficile, relève-t-elle. Des mesures complémentaires sont prévues: ainsi, le supplément pour les envois spéciaux isolés du courrier A et B, des envois à l’étranger et des envois en nombre tombe.

Légère baisse des prix

Globalement, les mesures conduisent à une légère baisse des prix pour les clients, de l’ordre de 5 millions de francs, précise le Surveillant des prix, également dans un communiqué.

Quelques produits moins utilisés pourront faire ponctuellement l’objet d’adaptations mineures de prix, qui entreront en vigueur début 2019. Selon le Surveillant des prix, les rabais de lancement pour les clients qui créent les étiquettes pour l’expédition de colis en Suisse via le Login Poste sont notamment exclus de la prolongation des prix actuels.

Manque à gagner

La bonne nouvelle pour les clients est synonyme de baisse des recettes pour l'entreprise, relève cette dernière, qui doit proposer des prix conformes au marché et alignés sur les coûts pour rester compétitive.

Le fait de renoncer à la taxe pour la révision douanière et d’avoir conclu un règlement amiable avec le Surveillant des prix se traduira par un manque à gagner se chiffrant en millions pour l’année 2019, écrit La Poste. Interrogé par Keystone-ATS, le porte-parole de l'entreprise François Furrer n'était pas en mesure de fournir de chiffre plus précis.

La décision de maintenir les prix à leur niveau actuel intervient à une période où le comportement des clients évolue rapidement dans un monde toujours plus numérisé, note La Poste. Celle-ci doit réaliser des bénéfices pour financer elle-même le service universel, se développer et répondre aux exigences modernes de sa clientèle.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

La Poste: la représentante du personnel Susanne Blank quitte le conseil d'administrationLa Poste: la représentante du personnel Susanne Blank quitte le conseil d'administration

Scandale CarPostalLa Poste: La "culture du non-dit" dénoncée par l'ancien patron Claude BégléLa Poste: La "culture du non-dit" dénoncée par l'ancien patron Claude Béglé

classementLa Poste Suisse fournit les meilleurs services du monde, selon un classementLa Poste Suisse fournit les meilleurs services du monde, selon un classement

ExpéditionsLa Poste suspend son service de réacheminement de colisLa Poste suspend son service de réacheminement de colis

Top