06.08.2015, 14:27

La science pour nous éviter le pire

Premium
chargement
L
'institut spécialisé dans la protection contre les dangers atomiques, biologiques et chimiques (ABC) s'occupe aussi, entre autres, d'évaluer les conséquences des munitions à l'uranium appauvri sur la santé. 
KEYSTONE
Par SCOTT CAPPER, SWISSINFO.CH

RISQUES A Spiez, le centre suisse pour la protection nucléaire, biologique et chimique analyse les armes les plus dangereuses qui existent.

D'un côté de l'autoroute, on peut admirer la ville de Spiez et le lac de Thoune. Des vues parfaites pour une carte postale. De l'autre côté, on découvre une zone industrielle avec en arrière-plan des forêts et les Alpes bernoises.

C'est ici, au milieu de nombreux terrains de sport, que se trouve l'institut spécialisé dans la protection contre...

À lire aussi...

Revue de presseElection du Conseil fédéral, que dit-on outre-Sarine?Election du Conseil fédéral, que dit-on outre-Sarine?

Soutien15’000 filles et femmes concernées: le mandat du Réseau suisse contre l’excision prolongé15’000 filles et femmes concernées: le mandat du Réseau suisse contre l’excision prolongé

SurpriseNoël: insectes, araignées… ces petits invités surprises qui se cachent dans votre sapinNoël: insectes, araignées… ces petits invités surprises qui se cachent dans votre sapin

PropagationAgriculture: la punaise diabolique a fait de très gros dégâts en Suisse cette annéeAgriculture: la punaise diabolique a fait de très gros dégâts en Suisse cette année

TransportsGrève en France: le trafic TGV Genève-Paris reprend progressivementGrève en France: le trafic TGV Genève-Paris reprend progressivement

Top