14.12.2019, 00:01

Le compte à rebours est lancé

Premium
chargement
L’astrophysicien Willy Benz explique le fonctionnement du satellite Cheops au centre d’essais Ruag Space, à Zurich, où a été testé l’instrument, l’été dernier.
Par propos recueillis Pascal FLeury

ESPACE Jour J-3 pour le lancement du télescope suisse Cheops, qui permettra de caractériser les exoplanètes. Les explications de l’astrophysicien Willy Benz, un des pères du projet.

Le contexte

A moins d’un imprévu de dernière minute, le télescope spatial suisse Cheops sera mis en orbite mardi prochain, à bord d’une fusée Soyouz lancée depuis Kourou, en Guyane française. Il accompagnera un satellite italien et cinq petits Cube Sats. Ce projet à 100 millions d’euros de l’Agence spatiale européenne (ESA) et de la Suisse, placé sous la houlette de l’Université de Berne, avec la collaboration de l’Université de Genève,...

À lire aussi...

RÉFUGIÉSBerne propose d’accueillir des migrants mineursBerne propose d’accueillir des migrants mineurs

POLÉMIQUEL’Union syndicale épingléeL’Union syndicale épinglée

L’Union syndicale épinglée

Liée à l’USS, qui appuie l’initiative, la Suva pratique des loyers pas très «abordables».

  25.01.2020 00:01
Premium

On résumeLes 5 infos qu’il ne fallait pas louper cette semaineLes 5 infos qu’il ne fallait pas louper cette semaine

Accident mortelUn skieur perd la vie sur une piste valaisanneUn skieur perd la vie sur une piste valaisanne

partenariatsWEF 2020: la Suisse balise son territoire 2020 avec l’UE et les Etats-UnisWEF 2020: la Suisse balise son territoire 2020 avec l’UE et les Etats-Unis

Top