25.12.2011, 17:19

Le Crédit suisse provoque l'émoi au PDC

chargement
Dans les médias américains, le jugement du Tribunal administratif fédéral (TAF) favorable à un client du Credit Suisse est perçu comme un revers difficile à avaler dans la recherche d'une solution au conflit fiscal opposant les deux pays.
Par JYG

Impôt sur les successions Une information diffusée par le Crédit suisse a créé l'émoi au sein du PDC.

La grande banque évoque l’initiative «Réforme de la fiscalité successorale», celle qui propose que la part des successions dépassant les 2 millions soit imposée pour financer l’AVS.

Selon le Crédit suisse, parmi les partis qui soutiennent cette initiative, il y a le PS et… le PDC. Michel Rothen, le président du PDC du Valais romand dément formellement. «Le le PDC VR ni le PDC suisse ne soutiennent cette initiative.» Et, à en croire les réactions suscitées par l’information du Crédit suisse, il n’est pas prêt à le faire…


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top