06.08.2015, 15:26

Le faible soleil automnal engendre une récolte mitigée de betteraves sucrières

chargement
Le trop peu de soleil automnal a eu pour conséquence une production mitigée de la betterave sucrière en Suisse en 2012.

Sucre Le trop peu de soleil automnal a influé sur la récolte de betteraves sucrières. Les sucreries d'Aarberg et Frauenfeld annoncent un bilan mitigé pour 2012.

Les sucreries d'Aarberg (BE) et de Frauenfeld (TG) tirent un bilan mitigé de la récolte de cette année de betteraves sucrières. Au total, 1,69 million de tonnes ont été ramassées, ce qui représente une moyenne de 85 tonnes par hectare.

Ce sont de bonnes valeurs, même si elles sont légèrement en-deçà de celles de l'année passée, a indiqué jeudi l'entreprise. En 2011, le total avait atteint 1,85 million de tonnes. La teneur en sucre est en revanche en dessous des attentes, avec 16,9%, contre 17,9% l'année passée. Cette situation est due au manque de soleil durant l'automne, précise l'entreprise.

Les sucreries d'Aarberg et de Frauenfeld, qui ont fusionné en 1997, couvrent presque la totalité de la demande suisse. Elles produisent environ 250'000 tonnes de sucre par année.

Le sucre est produit de manière industrielle depuis 100 ans en Suisse. Auparavant, il provenait exclusivement des régions du sud où est cultivée la canne à sucre. Puis un chimiste allemand a découvert que les betteraves pouvaient aussi permettre la production de sucre. Cette découverte a ouvert la voie à la culture des betteraves sucrières.


 
 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top