02.08.2015, 19:43

PBD et Verts libéraux veulent s'emparer de nouveaux sièges aux prochaines élections.

chargement
Le PBD et les Verts libéraux ambitionnent de s'emparer de cinq sièges supplémentaires au National et de maintenir ceux qu'ils occupent aux Etats, lors des prochaines élections fédérales. Les deux formations chercheront à séduire l'électorat centriste, urbain pour les Verts libéraux, campagnard pour le PBD.

Ces objectifs sont définis par les président des deux formations, Martin Bäumle (Verts libéraux) et Hans Grunder (Parti bourgeois démocratique), dans un entretien commun accordé au quotidien alémanique «Basler Zeitung».

M. Grunder déclare qu'il veut «doubler au moins» les cinq sièges détenus par sa formation au Conseil national, et maintenir le fauteuil bernois obtenu aux Etats.

Le chef des Verts libéraux Martin Bäumle veut lui aussi obtenir cinq élus supplémentaires à la Chambre du peuple - et passer ainsi de trois à huit - et sauvegarder les deux sièges (un zurichois et un uranais) à la Chambre des cantons.

Si ce but était atteint, les Verts libéraux seraient à même de former leur propre groupe parlementaire, «lequel pourrait continuer à collaborer avec les démocrates-chrétiens et le Parti évangélique», lors de séances de groupes communes», poursuit M.Bäumle. On va donc tenter, par des listes apparentées, de renforcer le centre, ajoute-t- il.

Pas d'alliance PBD - PDC

M. Grunder se prononce lui aussi pour un renforcement du centre. «Une fusion avec le PDC (Parti démocrate-chrétien) qui permettrait de préserver le siège de la conseillère fédérale Eveline Widmer-Schlumpf n'est absolument pas d'actualité».

Le chef des Verts libéraux demande aux partis gouvernementaux - «une fois pour toute» - de se déterminer avant le scrutin fédéral d'octobre sur une clé de répartition pour l'attribution des sièges au Conseil fédéral.

M. Bäumle plaide pour sa part en faveur d'un modèle arithmétique, qui combinerait trois «facteurs de base»: nombres de sièges au National, aux Etats, et la force électorale obtenue par chaque parti. Et d'estimer que l'UDC a «certainement droit à un second siège» au Conseil fédéral, ce que la clé de répartition devrait montrer. /ats

L'UDF vote contre le texte sur les armes

L'UDF appelle à rejeter l'initiative populaire sur les armes soumise au peuple le 13 février. Egalement au menu de l'assemblée des délégués du parti samedi à Olten (SO), les élections fédérales de cet automne, lors desquelles l'UDF veut gagner deux sièges en présentant des candidats dans neuf cantons au moins.

Les délégués de l'Union démocratique fédérale (UDF) se sont prononcés, après débat, par 54 voix contre 12, contre l'initiative populaire «Pour la protection face à la violence des armes», a indiqué la formation dans un communiqué.

La majorité des délégués est «consciente que chaque suicide est de trop». Mais elle considère qu'il est «préférable de s'en prendre aux causes, en donnant de l'espoir aux personnes en détresse». L'UDF refuse «d'entrer dans une hystérie sécuritaire collective qui aurait pour but de bannir définitivement toute arme sur le territoire suisse», précise le communiqué.

L'UDF présentera par ailleurs des candidats aux prochaines  élections fédérales dans neuf cantons au moins, dont Vaud et  Fribourg. «L'objectif de notre parti politique est de gagner deux  sièges au Conseil national, et passer ainsi de un à trois». Pour tenter d'obtenir le quorum, «chaque section cantonale décidera des apparentements qu'elle entend conclure», ajoute l'UDF.

La petite formation essentiellement alémanique a en outre décidé de renforcer son secrétariat romand en engageant un secrétaire administratif qui sera notamment chargé de développer d'autres sections romandes, «en particulier dans le canton du Valais». L'actuel secrétaire romand se concentrera pour sa part sur les dossiers politiques. /ats

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

RecordZoug: tentative de record de la plus grande tarte au kirsch du mondeZoug: tentative de record de la plus grande tarte au kirsch du monde

Une tourte au kirsch géante à Zoug

La Confiserie zougoise Speck fête ses 125 ans. A cette occasion, dix boulangers ont réalisé une tourte au kirsch de 4...

  25.01.2020 18:21

TechnologieGenève: environ 200 manifestants font part de leur peur de la 5GGenève: environ 200 manifestants font part de leur peur de la 5G

PolitiqueAssemblée des délégués: la libre-circulation et les loups dans le collimateur de l’UDCAssemblée des délégués: la libre-circulation et les loups dans le collimateur de l’UDC

PartisAssemblée des délégués: les Verts plaident pour une politique sociale du climatAssemblée des délégués: les Verts plaident pour une politique sociale du climat

CriminalitéArgovie: un chauffeur de taxi dépouillé de son argent à AarauArgovie: un chauffeur de taxi dépouillé de son argent à Aarau

Top