28.12.2018, 00:01

«Pour l’instant, on n’avance pas, au contraire, on recule!»

Premium
chargement
Avec trois collègues du Conseil national et de celui des Etats, Olivier Feller veut changer la Constitution  pour permettre une aide substantielle à la presse écrite.
Par GILLES BIÉLER

MÉDIAS Quatre parlementaires, dont Olivier Feller, veulent changer la Constitution pour permettre une aide substantielle à la presse écrite.

Pourquoi avoir déposé ce texte?

Parce que je suis inquiet pour la presse de notre pays. Et parce que tout le monde s’accorde sur le rôle indispensable qu’elle joue pour le bon fonctionnement de notre démocratie. Il faut absolument trouver de nouveaux modes de soutien. Or, actuellement, la Constitution ne mentionne dans son article 93 que la radio et la...

À lire aussi...

SANTÉCoronavirus, la Suisse reste épargnéeCoronavirus, la Suisse reste épargnée

ALIMENTATIONUn tiers des restaurants romands hors-la-loiUn tiers des restaurants romands hors-la-loi

Provocations sur la facture

Des inscriptions pro-serbes ont été retrouvées sur certains courriers adressés à des clients au nom à consonance...

    29.01.2020 00:01
Premium

SupercherieSaint-Gall: une «pharmacienne» berne ses employeurs pendant 7 ansSaint-Gall: une «pharmacienne» berne ses employeurs pendant 7 ans

Le grand entretienKarin Keller-Sutter: «Nous ne tolérons pas la haine ni l’appel à la discrimination»Karin Keller-Sutter: «Nous ne tolérons pas la haine ni l’appel à la discrimination»

Top