19.08.2016, 16:57

Prévoyance vieillesse: jusqu'à 2080 francs de perte de rente

chargement
Ces pertes n'ont rien à voir avec l'augmentation de l'âge de la retraite.

retraite Le National économise près de 1,7 milliard de francs dans le cadre de la réforme de la prévoyance vieillesse, et ce sera la future génération de rentiers qui paiera la facture.

La commission du National économise près de 1,7 milliard de francs par rapport au Conseil des Etats dans le cadre de la réforme de la prévoyance vieillesse. La future génération de rentiers paiera la facture. L'administration calcule que les pertes pourront atteindre jusqu'à 2080 francs par an.

Ces pertes n'ont rien à voir avec l'augmentation de l'âge de la retraite. Elles proviennent de l'abaissement du taux de conversion de la prévoyance professionnelle et des mesures de compensation prévues à cet effet. Notamment de l'adaptation des taux de bonification de vieillesse ou des mesures pour la génération transitoire.

Le commission de la sécurité sociale du National entend accorder ces mesures uniquement aux personnes âgées de 50 ans et plus. Celui qui n'aura juste pas atteint cet âge lors de l'entrée en vigueur de la réforme sera en mauvaise position.

Une personne âgée de 49 ans avec un salaire de 84'600 francs perdra 1667 francs par année. C'est ce que montrent les calculs de l'Office fédéral des assurances sociales mis à disposition des membres de la commission que l'ats a pu consulter.

Pour les personnes âgées de 44 ans, qui gagnent bien leur vie, les pertes peuvent s'élever à 2080 francs et pour les personnes âgées de 39 ans, à 1593 francs. Seules les femmes avec des bas revenus s'en sortiraient avec de minimes augmentations grâce aux avantages spécifiques prévus.

La version proposée par le Conseil fédéral prévoyait autre chose. Le gouvernement comptait faire profiter les quadragénaires des suppléments prévus pour la génération transitoire. Couplé à d'autres mesures, cela aurait permis aux bas revenus de mieux s'en sortir qu'actuellement. Les augmentations auraient dépassé 3000 francs pour la plus jeune génération.

Le Conseil des Etats n'a pas accepté toutes les mesures de compensation proposées par le Conseil fédéral. En contrepartie, il a décidé d'augmenter forfaitairement les rentes AVS. Les salariés de tout âge et de toutes catégories salariales, auraient alors pu profiter d'une petite amélioration des rentes.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

PrévoyanceLes Suisses risquent de devoir travailler jusqu'à 67 ansLes Suisses risquent de devoir travailler jusqu'à 67 ans

Top