22.07.2019, 12:38

Rails blancs, climatiseurs: les CFF se préparent à affronter les vagues de chaleur

chargement
Les CFF envisagent plusieurs solutions, comme celle de peindre les rails en blanc. (illustration)

Transports publics Une nouvelle vague de chaleur étant annoncée cette semaine, les CFF ont présenté lundi leur plan d’attaque pour éviter les retards et améliorer le confort des passagers durant les canicules. Peindre les rails en blanc est l’une des solutions étudiées.

Le 27 juin dernier, en pleine canicule, le trafic ferroviaire avait été fortement perturbé dans la région de Berne. Les rails s’étaient déformés sous l’effet de la chaleur extrême et cela avait engendré de nombreux retards et suppressions. Cette semaine, les températures vont à nouveau dépasser la barre des 35 degrés en Suisse. Les CFF veulent éviter de nouveaux désagréments et ont présenté lundi leur plan face aux canicules à venir.

7200 appareils de climatisation

Pour le confort des passagers et du personnel à bord, les CFF ont installé 7200 appareils de climatisation dans plus de 4100 véhicules. 94% des trains sont ainsi climatisés. «Par climatisation, on entend le refroidissement de l’air ambiant de 2 à 7 degrés par rapport à la température de l’air extérieur», précise l’ex-régie fédérale dans un communiqué. D’ici 2020, 97% des trains grandes lignes devraient être équipés de ce système. Le personnel à bord a la possibilité de régler l’intensité de la climatisation.

 

 

Des inspections des voies

Les rails des grandes lignes sont régulièrement inspectés par des professionnels. Lorsque des déformations sont détectées, une réduction de la vitesse des trains est la solution d’urgence utilisée. La déformation est ensuite corrigée. Il est parfois nécessaire d’installer un nouveau rail. 

Les rails en blanc

Pour éviter la déformation des rails due à la chaleur, les CFF étudient la possibilité de les peindre en blanc. «Une étude de l’EPFZ a démontré que peints en couleurs claires, les rails sont jusqu’à sept degrés moins chauds.» Un groupe d’experts interne se penche sur cette solution et rendra son verdict à la fin de l’été.

 

 

Des rails plus résistants

Les CFF étudient la possibilité d’augmenter la température de neutralisation, soit la température à laquelle le rail est chauffé avant d’être mis en place sur la voie. La relever permettrait de minimiser les forces en présence entre les rails, les travers et le ballast, lesquelles résultent de variations de température. L’ex-régie fédérale recourt également de plus en plus aux traverses en béton, en lieu et place de celles en bois. Elles amortissent mieux la pression provoquée par la dilatation des rails sous l’effet de la chaleur.

 

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

serviceLes prix dégriffés visibles sur l’app Mobile CFFLes prix dégriffés visibles sur l’app Mobile CFF

PonctualitéPolémique en Argovie: les CFF ont annulé des arrêts dans les petites villes pour rattraper du retardPolémique en Argovie: les CFF ont annulé des arrêts dans les petites villes pour rattraper du retard

Transport ferroviaireProblèmes informatiques aux CFF: la vente de billets a été perturbéeProblèmes informatiques aux CFF: la vente de billets a été perturbée

justiceVieillard poussé sur les voies par un toxicomane: les CFF devront l’indemniserVieillard poussé sur les voies par un toxicomane: les CFF devront l’indemniser

Top