22.07.2019, 00:01

Recrutés par une machine

Premium
chargement
Diplômée de l’Uni de Lausanne, Giulia Svanascini teste, pour la première fois, un entretien d’embauche avec un recruteur virtuel.
Par Sevan Pearson

RÉVOLUTION NUMÉRIQUE L’intelligence artificielle s’invite dans les entretiens d’embauche, avec ses avantages, mais également ses risques.

«Bonjour. Heureux de vous rencontrer. Je suis le directeur des ressources humaines. C’est moi qui vais mener cet entretien avec vous. Pour commencer, j’aimerais que vous me parliez de votre carrière et de votre motivation pour le poste.»

N’importe quel responsable des ressources humaines pourrait débuter un entretien de cette façon. Mais là, il s’agit de mots prononcés par un...

À lire aussi...

ARMÉEPayerne a le bruit et veut les emploisPayerne a le bruit et veut les emplois

Payerne a le bruit et veut les emplois

Cette fois, c’était les Romands qui avaient été les Neinsager. Sept cantons sur sept avaient voté non à l’avion...

  09.12.2019 00:01
Premium

GRAND NORDMike Horn et Børge Ousland sauvésMike Horn et Børge Ousland sauvés

ANTISÉMITISMEUn homme d’affaires genevois donne le chapeau d’Hitler à IsraëlUn homme d’affaires genevois donne le chapeau d’Hitler à Israël

COMMÉMORATIONSLes Genevois ont célébré leur victoire de 1602 sur les SavoyardsLes Genevois ont célébré leur victoire de 1602 sur les Savoyards

tourismeGrindelwald-Wengen: les remontées mécaniques vont fixer un quota de 17’800 skieurs par jourGrindelwald-Wengen: les remontées mécaniques vont fixer un quota de 17’800 skieurs par jour

Top