12.12.2016, 10:36

"Réparer plutôt que jeter" ou comment lutter contre l'obsolescence programmée

chargement
Lors de la première journée suisse de réparation, le 29 octobre dernier, plus de 800 objets ont ainsi été sauvés de la poubelle, évitant 2,4 tonnes de déchets.

conso La Fédération romande des consommateurs organise depuis 2014 des Repair Cafés où l'on vient pour réparer des appareils plutôt que de les jeter. Elle publie aujourd'hui un guide sur la manière dont il faut s'y prendre pour en ouvrir un.

Les Repair Cafés (cafés réparations) se multiplient en Suisse. Pour ceux qui veulent rejoindre le mouvement du "réparer plutôt que jeter", la Fédération romande des consommateurs (FRC) a même lancé un kit.

Ce guide doit permettre le déploiement en Suisse romande du mouvement qui lutte contre le "prêt à jeter" des objets et inciter de nouveaux acteurs à se lancer, explique à l'ats Laurianne Altwegg, responsable Environnement à la FRC. L'association prône en effet une consommation durable et organise depuis 2014 des Repair Cafés.

Les cafés réparations sont nés en 2009 en réaction à la tendance à jeter un objet lorsqu'il ne fonctionne plus ou ne peut être réparé. L'objectif de ces ateliers ponctuels: éviter que des centaines d'objets ne finissent à la poubelle et promouvoir la culture de la réparation.

 

Soutien de la FRC

A ceux qui veulent tenter l'aventure en collaboration avec la FRC, celle-ci offre des prestations complémentaires au guide notamment pour la communication et les assurances. Elle propose d'imprimer jusqu'à 2000 flyers et 100 affiches par an pour annoncer l'événement.

La FRC peut aussi répercuter des annonces pour trouver des bénévoles et assurer les organisateurs et les bénévoles en cas d'accident ou de dommages survenus à cause de l'objet réparé. En contrepartie, les organisateurs s'engagent à respecter les conditions de la FRC, souligne Mme Altwegg. Le guide, accessible à tous, est accompagné de toutes les check-lists nécessaires pour réussir son Repair Café.

Le kit a été rédigé avec l'aide des bénévoles de la FRC et grâce au soutien de l'Office fédéral de l'environnement (OFEV). Il est le fruit de l'expérience sur le terrain et est basé sur le fonctionnement de plusieurs Repair Cafés existant en Suisse romande.

Deux tonnes de déchets

Tout cela se fait autour d'un café et d'un morceau de gâteau. L'objectif est donc aussi social et permet de créer des liens au niveau local, de promouvoir l'entraide et les échanges.

Lors de la première journée suisse de réparation, le 29 octobre dernier, plus de 800 objets ont ainsi été sauvés de la poubelle, évitant 2,4 tonnes de déchets. Cette année, environ 80 cafés réparations ont déjà eu lieu en Suisse.

Mieux lutter contre l'obsolescence programmée

On parle d'obsolescence programmée lorsque le fabricant a prévu que l'appareil s'arrête à un moment défini et que des techniques destinées à réduire délibérément la durée de vie ou d'utilisation d'un produit pour en augmenter le taux de remplacement sont utilisées. L'objet est donc "périmé" avant son usure matérielle.

Cinq ans après la fin de la production des iPhones, Apple ne produit plus de pièces détachées. Ils deviennent donc difficilement réparables. L'entreprise prévoit leur durée de vie, critique Laurianne Altwegg, responsable environnement à la FRC.

Des imprimantes sont munies de puces qui calculent le nombre d'impressions. Celui-ci atteint, l'imprimante "meurt". En électronique, les composantes qui devaient résister à la chaleur sont placées à proximité des éléments qui chauffent et sont prédestinés à surchauffer, poursuit Dragan Ivanovic, de "La bonne combine" à Prilly (VD).

Conception intelligente

Face à la prise de conscience du public, certains pays tentent de légiférer pour limiter le recours à l'obsolescence ou au vieillissement programmés. En France, une loi a été votée en 2015; l'obsolescence programmée est devenue un délit.

Les organisations des consommateurs en Suisse romande (FRC), en Suisse alémanique (SKS) et de Suisse italienne (ACSI) veulent faire avancer le dossier au niveau national l'an prochain.

Elles veulent améliorer la réparabilité des objets, révèle Mme Altwegg. Cela passe par la mise à disposition des pièces détachées et la prolongation des garanties, dit-elle à l'ats.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

environnementLes Verts déclarent la guerre à l'obsolescence et aux technologies non équitablesLes Verts déclarent la guerre à l'obsolescence et aux technologies non équitables

malversationUn consommateur dénonce de fausses actions chez Ochsner Sport, la FRC porte plainteUn consommateur dénonce de fausses actions chez Ochsner Sport, la FRC porte plainte

Les fausses actions d'Ochsner Sport

Un consommateur vaudois pensait faire une bonne affaire en achetant une lampe frontale en action chez Ochsner Sport....

  14.09.2016 11:46

SantéSanté: la FRC propose un nouveau modèle de caisse maladieSanté: la FRC propose un nouveau modèle de caisse maladie

Top