25.02.2019, 00:01

Robotisation favorisée par la vague des retraites

Premium
chargement
Les personnes qui travaillent de longue date pour la même firme possèdent des compétences, des connaissances et une expérience propres à l’entreprise. Avec le risque que cette spécialisation devienne trop grande lorsqu’elle n’est plus autant demandée.
Par par Peter Siegenthaler

EMPLOI Les seniors sont nombreux à travailler au-delà de l’âge minimal légal ou à prendre une retraite anticipée alors que la pénurie de personnel qualifié persiste. Celle-ci favorise la robotisation, selon un expert.

Un journal suisse de renom écrivait récemment: «La société XY fait face à un problème: ses salariés sont trop vieux.» Les employés âgés constituent-ils un problème pour une entreprise?

Je ne dirais pas cela, au contraire: ils sont plus productifs...

... mais?

Mais des études montrent que les employés plus âgés sont moins innovants. Un point qui peut devenir un problème, à...

À lire aussi...

TRAVAUXUn milliard pour corriger le RhôneUn milliard pour corriger le Rhône

Un milliard pour corriger le Rhône

Le Parlement libère les cordons de la bourse pour protéger contre les crues du fleuve sur le territoire valaisan et...

  06.12.2019 00:01
Premium

BILANCassis sous pressionCassis sous pression

Cassis sous pression

L’assaut des Verts contre un siège libéral-radical au Conseil fédéral vise un ministre à la ligne fluctuante.

  06.12.2019 00:01
Premium

SATELLITEUn télescope spatial suisse pour NoëlUn télescope spatial suisse pour Noël

Le National se veut généreux

Le Conseil national s’est montré très généreux, hier, pour le budget 2020 de la Confédération. Les députés ont adopté...

    06.12.2019 00:01
Premium

nominationGéraldine Savary, première femme à la tête de la Commission fédérale de la PosteGéraldine Savary, première femme à la tête de la Commission fédérale de la Poste

Top