16.10.2018, 16:36

Santé: le Parlement veut mieux protéger les patients contre les erreurs médicales

chargement
Le texte demande l'introduction d'une culture constructive en matière de sécurité et de traitement des erreurs médicales. (illustration)

Santé Le Parlement souhaite mieux protéger les patients, notamment contre les erreurs médicales. Une motion du National a été acceptée mardi en ce sens.

Les patients devraient être mieux protégés, notamment contre les erreurs médicales. La commission de la santé publique du Conseil des Etats a accepté une motion du National en ce sens.

Le texte charge le Conseil fédéral de renforcer la protection des dommages. Il demande l'introduction d'une culture constructive en matière de sécurité et de traitement des erreurs médicales. Cette mesure devrait renforcer la position des patients grâce à une plus grande transparence dans les traitements et à une simplification de l’accès aux offres de conseil.

La commission s'oppose en revanche à deux points de la motion qui visent l'amélioration de la responsabilité civile médicale ainsi que l'établissement d'un état des lieux s'agissant de cette dernière, informent mardi les services du Parlement.

Le droit de la responsabilité civile vise à compenser, dans des cas spécifiques, les dommages subis par un patient suite à une erreur médicale. Dans une telle situation, le fardeau de la preuve incombe au patient lésé.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

RapportLa Fédération des médecins suisses a recensé 19 erreurs médicales en 2014La Fédération des médecins suisses a recensé 19 erreurs médicales en 2014

Scandale sanitaireScandale sanitaire: au moins 27 patients en Suisse ont reçu le médicament périmé ThiotepaScandale sanitaire: au moins 27 patients en Suisse ont reçu le médicament périmé Thiotepa

MédicalPour la sécurité des patients, les chirugiens suisses auront une check-listPour la sécurité des patients, les chirugiens suisses auront une check-list

Top