07.08.2015, 12:12

Suisses plus généreux en cas de catastrophe naturelle qu'en cas de conflit

chargement
95% des habitations de Venga ont été détruites.

Solidarité Les Suisses sont généreux. Encore plus quand il s'agit d'aider les victimes de catastrophes naturelles.

L’an dernier, les Suisses ont versé 1,65 milliard de francs aux bonnes œuvres, selon les chiffres de Zewo, l’organisation qui assure la fiabilité des ONG en Suisse. Que le climat soit à la crise économique ou non, les Helvètes font preuve de constance en la matière.

Les catastrophes se succèdent et les Suisses, sous le coup de l’émotion, mettent d’autant plus la main au porte-monnaie: 80% d’entre eux le font, selon les chiffres de l’institut de sondage gfs. La Chaîne du Bonheur, une initiative lancée par les médias du service public, vise justement à canaliser la générosité locale. Cela permet d’éviter au public d’être bombardé par la publicité humanitaire lors d’une crise majeure.

Dans les faits, les images qui défilent en boucle sur les chaînes de télévision font déjà le travail. L’utilisation de l’émotionnel pendant une crise majeure ou en période de récolte de dons est d’ailleurs toujours sujet à débat.

Pour éviter que la population ne soit continuellement sous le feu des appels de dons, voire grugée, Zewo coordonne les campagnes de récolte de fonds d’une quarantaine d’ONG d’envergure nationale. Elle assure aussi que les ONG qu’elle défend ne dépensent pas plus de 8% pour le marketing et le foundraising, 13% pour l’administration. Il doit ainsi leur rester près de 80 % pour les actions concrètes sur le terrain.

Dons massifs pour les victimes de catastrophe

Si la Suisse se montre toujours aussi solidaire envers les victimes de catastrophes survenant en Suisse ou à l'étranger, elle l’est davantage en faveur de victimes des catastrophes causées par des éléments naturels que par des conflits, explique Caroline de Palézieux, chargée de communication de la Chaîne du Bonheur.

"Actuellement, les besoins des victimes du Conflit syrien sont pourtant dramatiques, les besoins énormes et les fonds récoltés jusqu'à présent par la Chaîne du Bonheur sont épuisés", souligne-t-elle.

Depuis la création de la Chaîne du Bonheur en 1946, plus d'1,5 milliard de francs de dons ont été collectés. Ci-dessous, les cinq événements qui ont suscité la plus grande générosité. On trouve loin devant le tsunami qui a balayé une partie de l'Asie au moment de Noël en 2004.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top