26.07.2016, 00:57

Un tour du monde et des questions

Premium
chargement
1/7  

AVIATION Solar Impulse II devait atterrir la nuit dernière à Abou Dhabi et ainsi achever l’ultime étape de son tour du monde. Mais le potentiel d’avenir de l’énergie solaire à grande échelle divise.

Kessava Packiry

Christine Wuillemin

Si le vol s’est bien passé, l’équipe de Solar Impulse II doit sabrer le champagne à l’heure qu’il est. Emmenée par les deux pilotes Bertrand Piccard et André Borschberg, elle a réalisé ce que nul autre n’était parvenu à faire jusque-là: concevoir un avion capable de boucler un tour du monde grâce à l’unique énergie solaire. Un...

Top