Affaire de la Navigation
 26.06.2018, 10:30

La Navigation boucle 2017 sur une perte de près de 530'000 francs

chargement
La société de navigation a vécu une année 2017 difficile.

Finances Près de 530'000 francs. C'est le déficit qu'affiche la Société de navigation sur les lacs de Neuchâtel et Morat (LNM) au mopment de boucler ses comptes 2017.

L'année mouvementée de la Société de navigation sur les lacs de Neuchâtel et Morat (LNM) s'est répercutée sur les comptes 2017. L'exercice a clôturé avec une perte de près de 530'000 francs, due à des charges extraordinaires et des provisions.

"Les premières mesures d’assainissement ont été prises, en particulier au niveau de la gestion et de la caisse de pension. La saison 2018 a débuté sur d’excellentes bases", a indiqué la société mardi dans un communiqué.

La société a dû faire face en 2017 à des dépenses extraordinaires de plus de 400'000 francs. Elle a dû notamment payer un audit commandé par les cantons actionnaires, Vaud, Fribourg et Neuchâtel, en lien avec la gestion de l'ex-directeur licencié début 2017.

La LNM a aussi provisionné 195'000 francs pour sa caisse de pension afin de combler définitivement l’insuffisance de couverture héritée du passé. Sans les charges extraordinaires et provisions, "la société aurait bouclé l’année 2017 sur un résultat équilibré", peut-on lire un communiqué.

Outre l’assainissement de la caisse de pension, la direction et le conseil d’administration de la LNM ont revu, à la suite du résultat de l'audit, la comptabilisation des charges et des produits pour l’année 2017. "Cela permet à la société d’évoluer en eaux plus claires".

Depuis le début 2018, les processus de contrôle interne ont été redéfinis et améliorés. A ces premières mesures s’ajoutera la mise en oeuvre de la stratégie à moyen terme, qui sera présentée et déployée à l’automne 2018 et permettra d’assurer la remise à flot de la compagnie d’ici à la fin de l’année.

Nouveaux administrateurs

La société de navigation a vécu une année 2017 difficile. L'ex-directeur a été licencié au début de cette année-là. Des procédures sont en cours.
Olivier Arni, ex-président de la LNM et ex-conseiller communal de la Ville de Neuchâtel, n'a pas échappé à la tourmente. Il a dû démissionner à l'automne de ses fonctions après avoir accepté d'augmenter le salaire de l'ex-directeur de manière rétroactive.

Une nouvelle équipe a été mise en place durant l'année. Le Fribourgeois Jean-Luc Rouiller est aux commandes depuis juin comme directeur et Frédéric Geissbühler à la présidence du conseil d'administration depuis la fin 2017.

Lors de l'assemblée de lundi, le conseil d’administration a enregistré les départs de Jean-Daniel Carrard (Ville d’Yverdon- les-Bains) et de Yann Engel (Tourisme neuchâtelois). Ils sont remplacés par Marc-André Burckhardt, vice-syndic d’Yverdon-les-Bains, et par Stéphane Moret, directeur de Morat Tourisme.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Vague de nouveautés pour la Société de navigationVague de nouveautés pour la Société de navigation

LACSociété de navigation: l'Etat de Neuchâtel exige un auditSociété de navigation: l'Etat de Neuchâtel exige un audit

NominationUn nouveau directeur à la barre de la société de NavigationUn nouveau directeur à la barre de la société de Navigation

TourismeSociété de navigation neuchâteloise: l'audit a été recommandé par l’Office fédéral des transportsSociété de navigation neuchâteloise: l'audit a été recommandé par l’Office fédéral des transports

polémiquePrésident de la Navigation et conseiller communal neuchâtelois, Olivier Arni est mis en causePrésident de la Navigation et conseiller communal neuchâtelois, Olivier Arni est mis en cause

Top