Coupe du monde 2018 en Russie
 25.06.2018, 12:40

Coupe du monde 2018: ça ne tourne pas toujours rond sur la planète football

chargement
Coupe du monde 2018: ça ne tourne pas toujours rond sur la planète football

Réseaux sociaux Perçue depuis le cyberespace, la planète foot révèle des pépites que nous sélectionnons chaque jour durant cette Coupe du Monde 2018. Ce lundi sur les réseaux sociaux, on aborde l'euphorie du premier but panaméen en Coupe du Monde, la possible retraite internationale immédiate de Mohamed Salah en passant par la rude soirée des supporters polonais.

Les derniers matchs de la phase de groupe de la Coupe du Monde 2018 en Russie ont lieu cette semaine. Les équipes déjà éliminées vont jouer leur dernière rencontre, celles déjà qualifiées se préparent pour les 1/8 de finale et les autres jouent leur survie dans la compétition. On espère donc assister à du spectacle sur le terrain...mais aussi sur les réseaux sociaux qui regorgent de faits d'actualité insolites sur cette Coupe du Monde russe. 

Un but historique pour le Panama en Coupe du Monde

Malgré la fessée infligée par Harry Kane et l'équipe d'Angleterre (6-1), le petit poucet de cette Coupe du Monde a marqué son premier but dans la compétition. Et pas n'importe quel but, la réalisation du vétéran Felipe Baloy à la 78e minute est le premier but panaméen dans une Coupe du Monde. En effet, c'est la première participation de l'équipe d'Amérique centrale à une telle compétition. Néanmoins, avec deux défaites en autant de matchs, ils joueront jeudi contre la Tunisie pour leur dernière rencontre du tournoi avant de rentrer au pays.

 

 

Les commentateurs panaméens se sont également lâchés après le but de leur équipe menée 6 à 0 avant la réduction du score de Badoy. Leur joie, coordonnée à celle des supporters dans les tribunes, a tout de même réjoui les amateurs de football vis-à-vis de cette valeureuse équipe du Panama.

 

 

Dur réveil pour les Polonais, deux légendes colombiennes à Kazan

Les fans polonais se sont réveillés avec la gueule de bois ce matin. Pour cause, la défaite de leur équipe hier soir à Kazan contre la Colombie (3-0) renvoie Lewandowski et les siens à la maison. Certains supporters, qui avaient l'air assez tendus devant leur écran, n'ont d'ailleurs pas dû accepter la débâcle de leurs protégés. 

 

 

Les Colombiens, eux, étaient à la fête hier soir. Cette victoire les relance dans le groupe et leur permet de revenir à un petit point du Japon et du Sénégal. L'équipe du sélectionneur José Pékerman a pu compter sur le soutien de deux anciennes légendes colombiennes du ballon rond: René Higuita et Carlos Valderrama. Pour ceux qui s'en rappellent, il s'agit du fantasque gardien de but inventeur du coup du scorpion et de l'ancienne vedette du football colombien à la touffe de cheveux blonds. Les deux anciens joueurs, invités par la FIFA, étaient enchantés par la victoire des Cafeteros.

 

 

Les Anglais "on fire" après leur festival

Que de messages élogieux ont fusé hier de la part des fans et des personnalités britanniques, notamment sur les réseaux sociaux. Il faut dire que tout un peuple attend, depuis une unique victoire en Coupe du Monde en 1966, un bon résultat des Three Lions dans une compétition internationale. Après leur large victoire 6 à 1 contre le Panama hier après-midi, les Anglais ont laissé éclater leur joie dans les pubs du royaume. Grâce à ce succès, ils se qualifient pour le tour suivant en compagnie de la Belgique qu'ils affronteront pour le dernier match du groupe. Si de telles scènes de liesse se produisent après une victoire plus que prévisible face au modeste Panama, que va-t-il se passer si les Anglais sont champions du monde?

 

 

Fayçal Fajr et le Maroc déjà en vacances ?

On ne connaît pas le contexte exact ni les circonstances au moment de ce cliché montrant le joueur marocain Fayçal Fajr à l'entraînement, téléphone à la main, avant le match Espagne-Maroc. La photo a néanmoins fait naître une polémique à propos du sérieux et de la préparation des matchs de la Coupe du Monde de l'équipe marocaine entraînée par Hervé Renard. Certains parlent d'un accord du coach pour l'utilisation du téléphone portable, d'autres parlent de ce téléphone pour simplement mettre de la musique à l'entraînement. En tout cas, les supporters marocains doutent sur la manière de préparation des matchs de leur équipe dans cette Coupe du Monde et sur l'aspect extra-sportif de la sélection des Lions de l'Atlas. 

 

 

Certains internautes se sont amusés à faire des montages en se moquant d'un Maroc déjà éliminé suite à ses deux défaites face à l'Iran et au Portugal. Ils défieront ce soir l'Espagne pour l'honneur. Même si le contexte qui entoure la photo n'est pas connu, les nombreux avis des Marocains divergent sur la question.

Mohamed Salah songerait à prendre sa retraite internationale suite à une polémique

Ménagé lors du premier match et buteur, en vain, au cours du deuxième match face à la Russie, la star de l'équipe égyptienne voit sa Coupe du Monde se conclure de la pire des manières. En effet, selon The Independent, le joueur de Liverpool n'aurait pas accepté que son image ait été utilisée à des fins politiques. Des clichés sur lesquels Salah est en compagnie de l'homme fort tchétchène - très controversé - Ramzan Kadyrov ont été publiés et ne plairaient pas à l'Egyptien qui réfléchit désormais à son avenir en sélection. 

 

 

Invité avec l'ensemble de l'équipe au palais présidentiel du dirigeant et nommé "citoyen tchétchène", Mohamed Salah n'apprécierait pas l'aspect extra-sportif qui a été lié à son image durant cette Coupe du Monde. L'équipe d'Egypte a établi son camp de base à Grozny, capitale de la République de la Tchétchénie. 

 

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

live
FootballCoupe du monde 2018 : revivez avec nous la journée du 24 juin.Coupe du monde 2018 : revivez avec nous la journée du 24 juin.

live
FootballCoupe du monde 2018 : revivez avec nous la journée du 23 juinCoupe du monde 2018 : revivez avec nous la journée du 23 juin

Réseaux sociauxCoupe du monde 2018: ça ne tourne pas toujours rond sur la planète footballCoupe du monde 2018: ça ne tourne pas toujours rond sur la planète football

Réseaux sociauxCoupe du monde 2018: ça ne tourne pas toujours rond sur la planète footballCoupe du monde 2018: ça ne tourne pas toujours rond sur la planète football

Top