Election présidentielle américaine
 22.07.2016, 06:33

Présidentielle américaine: Trump accepte son investiture, Hillary Clinton réagit vigoureusement

chargement
La relation est glaciale entre Donald Trump et Hillary Clinton.

Course à la Maison-Blanche Donald Trump a dit oui à l'investiture du Parti républicain au poste de candidat à la présidence des Etats-unis. Il a prononcé un discours pour clôturer la convention de Cleveland où il s'en est violemment pris à Hillary Clinton. Cette dernière a réagi sur Twitter.

Le républicain Donald Trump a accepté jeudi soir "avec humilité et gratitude" l'investiture de son parti pour l'élection Présidentielle américaine de novembre. Il s'exprimait lors du dernier jour de la convention qui a réuni durant quatre jours les délégués du parti.

"Ensemble notre parti retournera à la Maison Blanche, notre pays retrouvera sécurité, prospérité et paix. Nous serons un pays de générosité et de chaleur, mais nous serons aussi un pays où règne l'ordre public", a ajouté le milliardaire républicain au tout début de sa prise de parole.

Donald Trump a également affirmé que sa politique étrangère donnerait la priorité à l'Amérique, s'il devenait président. "L'Américanisme, et non le globalisme, sera notre credo", a-t-il ajouté devant une foule qui a scandé à plusieurs reprises "USA" durant son allocution.

Le milliardaire s'est aussi attaqué à sa rivale démocrate Hillary Clinton et au président Barack Obama. Il a longuement critiqué les décisions prises par l'ancienne Secrétaire d'Etat américaine durant son mandat. Et Donald Trump de résumer son bilan en quatre mots: "mort, destruction, Terrorisme et faiblesse".

Il a ensuite blâmé le président pour les divisions raciales. "Le discours irresponsable de notre président qui a utilisé le pupitre de la présidence pour nous diviser par race et couleur, a rendu l'Amérique plus dangereuse pour tout le monde", a-t-il ajouté, après avoir évoqué la mort de plusieurs policiers ces dernières semaines aux Etats-Unis.

"Dans cette campagne pour la Maison Blanche, je suis le candidat de l'ordre public", a-t-il argué. Avant d'ajouter qu'il veut suspendre l'immigration en provenance de pays "compromis par le terrorisme".

Hillary Clinton réagit

Hillary Clinton a opposé un "nous valons mieux que ça" sur Twitter au discours jeudi de son opposant républicain dans la course à la Maison Blanche, Donald Trump. L'homme d'affaires a critiqué avec virulence son passage à la tête de la diplomatie américaine.

La candidate démocrate a occupé une large part du discours d'investiture du milliardaire américain, qui a dénoncé son bilan de secrétaire d'Etat (2009-2013) sous les huées du public qui criait "Enfermez-là" à l'adresse de l'ex-Première dame. Le bilan d'Hillary Clinton est la "mort, la destruction, le terrorisme et l'affaiblissement", a-t-il martelé.

Il a critiqué le soutien d'Hillary Clinton à l'accueil de Réfugiés en provenance de Syrie, affirmant que l'examen de leurs dossiers était lacunaire. "Je ne veux pas autoriser des individus à entrer dans notre pays s'ils ne soutiennent pas nos valeurs et n'aiment pas notre peuple".

Au candidat républicain qui affirmait aux électeurs américains, "je suis votre voix", Hillary Clinton a répondu dans un autre tweet: "Vous n'êtes pas notre voix, @realDonaldTrump".

Et sur son compte Twitter en espagnol, elle a rétorqué au magnat qui rappelait vouloir construire "un grand mur à la frontière" avec le Mexique, contre l'immigration illégale: "Oui, nous construirons un mur - entre toi et la présidence, Donald Trump".

Invectivée avec une extrême virulence toute la semaine par les chefs et délégués républicains, Hillary Clinton sera formellement désignée par le parti démocrate la semaine prochaine à Philadelphie.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Présidentielle américainePrésidentielle américaine: Donald Trump officiellement candidat du Parti républicainPrésidentielle américaine: Donald Trump officiellement candidat du Parti républicain

Présidentielle américaineQuand Melania Trump copie mot pour mot un discours de Michelle ObamaQuand Melania Trump copie mot pour mot un discours de Michelle Obama

présidentielle américainePrésidentielle américaine: contesté, Trump promet la victoire aux républicainsPrésidentielle américaine: contesté, Trump promet la victoire aux républicains

Présidentielle américainePrésidentielle américaine: 100 femmes nues à quelques pas de l'intronisation de TrumpPrésidentielle américaine: 100 femmes nues à quelques pas de l'intronisation de Trump

Top