Jeux Olympiques de Rio 2016
 25.07.2016, 19:49

JO de Rio: sept nageurs russes privés des Jeux olympiques

chargement
Parmi ces sept nageurs se trouve Vladimir Morozov et deux autres médaillés des JO de Londres en 2012.

dopage Les premières suspensions tombent après l'appel du CIO aux Fédérations leur demandant de sélectionner les athlètes russes qui ne participeront pas aux Jeux. Sept nageurs de la sélection russe sont exclus sur la base de critères fixés par le CIO suite au scandale de dopage.

La Fédération internationale de natation (FINA) a annoncé que sept nageurs russes n'étaient pas éligibles pour les JO de Rio.

Le CIO a décidé dimanche de confier aux Fédérations internationales le soin de déterminer les sportifs russes non contaminés par le "système de dopage d'Etat". La FINA est la première à exclure des sportifs russes sur la base des critères fixés par le CIO.


Trois médaillés des JO de Londres 2012 font partie du lot: Yulia Efimova, Vladimir Morozov et Nikita Lobintsev. Yulia Efimova - qui va faire appel de son exclusion devant le TAS selon son agent - n'est pas éligible car elle a déjà été sanctionnée dans le cadre d'une affaire de dopage, tout comme Natalia Lovtcova, Anastasia Krapivina et Mikhail Dovgalyuk. Lobintsev et Morozov ne peuvent pas être alignés car leur nom figure dans le rapport "McLaren" de l'Agence mondiale antidopage (AMA), tout comme celui de Daria Ustinova.

La FINA précise qu'aucun nom de spécialiste russe de natation synchronisée ou de plongeon ne figure dans le rapport publié la semaine dernière par l'AMA. Elle souligne par ailleurs qu'elle a décidé de procéder à une nouvelle analyse de tous les échantillons de nageurs russes collectés lors des Mondiaux 2015 de Kazan (RUS).

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

dopageJO de Rio: d'anciens dopés pourront participer aux jeux sauf s'ils sont russesJO de Rio: d'anciens dopés pourront participer aux jeux sauf s'ils sont russes

DopageRio 2016: le CIO aurait refusé de jouer un rôle clé pour l'intégrité des Jeux OlympiquesRio 2016: le CIO aurait refusé de jouer un rôle clé pour l'intégrité des Jeux Olympiques

JO 2016Rio 2016: le CIO a décidé de ne pas exclure la Russie des Jeux olympiquesRio 2016: le CIO a décidé de ne pas exclure la Russie des Jeux olympiques

Top