L'air du temps
 18.10.2019, 05:30

«Têtes de vainqueur», l’air du temps de Bayron Schwyn

chargement
«Têtes de vainqueur», l’air du temps de Bayron Schwyn

Chronique Dans deux petits jours, fini le suspense, on saura enfin qui nous représentera pour les quatre prochaines années aux Chambres fédérales.

J-2. Enfin, la fin! On connaîtra dimanche qui parmi les têtes de vainqueur qui parsèment nos rues aura décroché le précieux ticket fédéral. On saura ainsi si la Suisse penchera encore à droite ou si elle aura viré à bâbord. Si une vague verte aura englouti le Parlement. Et si les femmes prendront davantage de places, sans pour autant user de «womanspreading».

Les sondages auront-ils flairé juste? Les analystes auront-ils imaginé le bon scénario? S’apprêtent-ils à se tromper comme avec Donald Trump en 2016? En fait, fait-on trop de pronostics? Allez, j’en fais juste un petit dernier, personnel.

Je parie – sans trop me mouiller – que celle qui va drainer le plus de voix, ce sera l’abstention. En 2015, seuls 48,5% des électeurs potentiels ont rempli leur «devoir». Dérisoire, surtout si l’on y ajoute celles et ceux qui habitent la Suisse depuis des lustres sans détenir le passeport à croix blanche. Cette année encore, une bonne moitié des détenteurs de la carte électorale devraient la jeter au vieux papier.

Qui sont ces adeptes du silence? De – jeunes – fainéants? De simples désintéressés? De pauvres désillusionnés? Alors qu’il y a urgence pour le climat, il est difficile d’envisager une réforme profonde du système par les urnes. Certains mouvements comme Extinction Rebellion ont choisi la voie de la désobéissance civile. A tort ou à raison?


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Aux urnesFédérales 2019 – Vote anticipé: la participation est en légère hausseFédérales 2019 – Vote anticipé: la participation est en légère hausse

Votations fédéralesVotations fédérales: une participation dans la moyenne mais plutôt faibleVotations fédérales: une participation dans la moyenne mais plutôt faible

Top