14.06.2019, 05:30

Eglantine Jamet: "Le féminisme ne devrait pas être un gros mot"

Premium
chargement
Eglantine Jamet, cocréatrice de l'association SEM (Succès, égalité, mixité.

Grève des femmes "ArcInfo" a demandé à cinq femmes de commenter cette journée de grève. Le regard d'Eglantine Jamet, cofondatrice de l'association SEM Succès égalité mixité et d'Artemia, cabinet de recrutement et de conseil pour les entreprises, spécialiste également des questions de genre et de diversité.

Malgré les caricatures régulièrement brandies pour décrédibiliser le mouvement en faveur de l’égalité des sexes, le féminisme ne devrait pas être un gros mot. Longtemps taxé d’hystérique et d’agressif, le combat des femmes pour obtenir des droits fondamentaux (voter, travailler, disposer de son corps) fut essentiellement non violent. Il doit sa réputation sulfureuse au fait qu’il est intolérable que...

À lire aussi...

Grève des femmesAnne Bisang: "Au chapitre des inégalités, le monde culturel n’est pas en reste"Anne Bisang: "Au chapitre des inégalités, le monde culturel n’est pas en reste"

Grève des femmesCaro: "C’est important qu’on éduque les enfants à plus d’égalité"Caro: "C’est important qu’on éduque les enfants à plus d’égalité"

Grève des femmesJo Gutknecht: «Les femmes ne doivent pas baisser les bras»Jo Gutknecht: «Les femmes ne doivent pas baisser les bras»

Grève des femmesVéronique Ben Rabah: "Mes employés touchent le même salaire de base"Véronique Ben Rabah: "Mes employés touchent le même salaire de base"

Top