L’Hôpital neuchâtelois
 13.03.2018, 18:03

Pauline de Vos Bolay: "Nous voulons remettre les clefs d’institutions les plus saines possibles"

Premium
chargement
L'Hôpital neuchâtelois est au régime forcé. Photo © David Marchon

 13.03.2018, 18:03 Pauline de Vos Bolay: "Nous voulons remettre les clefs d’institutions les plus saines possibles"

Interview La présidente du conseil d'administration de l'Hôpital neuchâtelois Pauline de Vos Bolay justifie les mesures d'économies décidées par l'institution. Et répond aux attaques à la suite des déclarations tenues par son directeur financier démissionnaire.

Déménagement de l'unité de soins palliatifs de La Chrysalide, fermeture de lits au Locle, à La Chaux-de-Fonds et à Neuchâtel (Pourtalès), suppressions de postes: l'Hôpital neuchâtelois poursuit sa sévère cure d'amaigrissement pour respecter le budget fixé par l'Etat: cinq millions et demi de francs de déficit, alors que l'HNE tablait sur un exercice déficitaire de 8,5 millions de...

Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top