Le grand portrait
 05.11.2019, 13:00

Bernard Küenzi, le cuir dans la peau

Premium
chargement
Bernard Küenzi dans son atelier, place Coquillon, à Neuchâtel.

Le grand portrait Après quarante ans d’activité, Bernard Küenzi, cordonnier à Neuchâtel, prendra sa retraite à la fin du mois de décembre. «Me dire qu’un jour, je ne reviendrai plus dans mon atelier, c’est comme un deuil», confie-t-il, tout en se réjouissant d’avoir enfin un peu de temps pour lui.

Le 2 janvier, parviendra-t-il à ne pas «speeder», comme il dit? Aura-t-il mauvaise conscience à ne pas se lever tôt, prendre son scooter et partir dans la nuit rejoindre son atelier?

Cela fait maintenant quarante ans que Bernard Küenzi connaît le rythme souvent effréné de ceux qui sont à la fois artisans et commerçants. Et pour avoir passé un moment...

À lire aussi...

Le grand portraitMarc Lauenstein, un funambule qui jongle entre famille, sport et boulotMarc Lauenstein, un funambule qui jongle entre famille, sport et boulot

Le grand portraitYann Künzi: et si mourir nous était conté?Yann Künzi: et si mourir nous était conté?

Le Grand PortraitXavier Grobéty: Mister Fête des vendanges a soif d'aventureXavier Grobéty: Mister Fête des vendanges a soif d'aventure

Le grand portraitAu Bois du Petit-Château, Yasmine Ponnampalam est ange-gardienne des animauxAu Bois du Petit-Château, Yasmine Ponnampalam est ange-gardienne des animaux

Le grand portraitVincent Vallat, un chansonnier qui compose avec sa timiditéVincent Vallat, un chansonnier qui compose avec sa timidité

Top